Three Dead Zed

Les trois cloches façon Zombies, c’est ainsi qu’on pourrait nommer ce jeu de plateforme/reflexion plutôt intéressant visuellement et qui n’est pas sans nous rappeler le fantastique The Lost Vikings…

Trois zombies pour le prix d’un !

Un laboratoire, des expériences bizarres et… une fuite, celle de trois zombies (sous une seule forme) qui vont coopérer dans des niveaux de plateformes ou chacune de leurs compétences sera utile à un moment ou à un autre. D’une pression sur la bonne gâchette, vous passez alors du simple zombie bipède qui peut sauter et frapper, ainsi qu’actionner quelques boutons, à un zombie bien plus crétin qui rampe et peut donc se déplacer beaucoup plus vite, sauter plus loin et passer dans les endroits les plus étroits. Enfin, un énorme zombie féminin vous servira de Hulk pour tout détruire sur votre passage et soulever les objets les plus contondants.
La découverte est très réussie. Les niveaux du tutoriel sont plaisants et découvrir chacun des zombies jouable est vraiment un bon moment. Puis viennent les “vrais” niveaux et on continue l’exploration avec plaisir mais… quelque chose se casse rapidement. La découverte n’est plus est les défauts crèvent malheureusement l’écran. À commencer par cet insupportable hitbox qui vous fait mourir pour des raisons improbables : sans aucune pitié, les collisions sont mêlées à une vitesse de déplacement très déséquilibré entre les personnages. Passer de l’un à l’autre relève de la pure chance en cas de grand moment de plateforme au pixel prêt et surtout, la seconde transformation, celle nécessitant de ramper et de se déplacer à grande vitesse, est totalement mal gérée. Du coup, on s’énerve.

Vite joué

Le jeu est plutôt joli, dessiné à la main et plein de charme il n’oublie pas de faire plaisir aux amateurs de 2D à l’ancienne. Clairement, ce n’est pas d’un point de vue artistique que le jeu pêche, surtout qu’il est porté par un scénario loufoque et amusant, beaucoup d’humour un peu gore (on peut et doit tuer les laborantins pour regagner de leur vie en se délectant de leurs cerveaux, tout en sachant que… les policiers n’en ont pas) et des musiques de qualité. Ce qu’il lui manque, c’est juste cette finition de gameplay qui fait la différence entre les bons petits jeux et les grands jeux de plateformes.
Three Dead Zed est un jeu hautement recommandable, mais en plus de son manque de finition point de vue jouabilité, il est aussi assez court. Vendu à petit prix, il est bien loin d’être une arnaque et ravira les amateurs de jeux mignons, marrants, amusants quelques minutes. Il faut juste savoir à quoi s’attendre…

Laisser un commentaire