Preview – Dicetiny (Gamescom 2014)

Auparavant connu sous le nom de Codebrush Games, avec leur ArcheBlade, les Coréens de chez Fake Dice travaillent aujourd’hui sur leur nouveau jeu, Dicetiny. Aucune similarité avec Destiny. Mike Lee et Seungbum Jin se sont déplacés jusqu’à Cologne pour nous faire découvrir cette petite curiosité.

Dicetiny est avant tout un croisement entre plein de choses. Reprenant le principe de base d’un jeu de plateau, on y trouve un mélange entre le Monopoly, les jeux de rôle, les jeux de cartes et le hasard des dés. Un petit plateau se présente avec différents endroits où vous pouvez trouver par exemple des magasins ou des temples. Il suffit d’avancer en jetant les dés, puis abattre les monstres avec votre deck de cartes. Quatre races et le même nombre de classes sont disponibles pour choisir votre personnage préféré avec les skills qui vous correspondent. Ces personnages sont aussi customisables, mais seulement au niveau de l’apparence : le plus joli des chapeaux ne vous fera pas avancer plus vite. L’attrait principal de Dicetiny, c’est que le jeu est jouable à quatre joueurs en coopération. Le but de la petite aventure est de battre un grand dragon pour sauver le monde.

Le jeu est prévu pour cet hiver sur PC (Steam), mais une campagne Kickstarter est prévue en septembre afin de pouvoir peaufiner le jeu. L’un des buts de ce crowdfunding est aussi de pouvoir réaliser Dicetiny en véritable jeu de plateau, avec les mêmes cartes disponibles dans le jeu PC. Un jeu déjà bien avancé, avec une date de sortie déjà plus ou moins définie, qui veut faire un Kickstarter pour avoir quelque chose de concret, ça mérite qu’on s’y intéresse d’un peu plus près non ?

[youtube U3N3e8PkViw 640 390]

2 réflexions au sujet de “Preview – Dicetiny (Gamescom 2014)”

  1. Ça a l’air suffisament travaillé pour piquer mon attention et ça ne me parait être assez complêt… intéressant.

    Par contre ce gros plagait de l’art style de Darkest Dungeon, c’est toujours mignon a regarder mais c’est un peu oportuniste…

    Répondre

Laisser un commentaire