Preview – Fight the Dragon (PC, Mac, Linux)

Avec un nom pareil, c’est sur, on va jouer un chevalier ! Mais contrairement à ce que l’on pourrait croire, ce titre à plus d’un tour dans son sac. Puisant son inspiration d’une bonne dizaine de jeux différents, Fight the Dragon est on-ne-peut-plus ambitieux…
[singlepic id=49528 w=320 h=240 float=right]

A la croisée des chemins

Après la création d’un avatar très simple, avec un faciès, une tunique et un pouvoir à choisir, vous voilà projeté dans un monde ou un tutorial vous ouvre les bras. Vous découvrez alors un hack’n slash avec des combats en temps réel, des statistiques simples, des points d’expérience, des niveaux à prendre et du loot, plein de loot. On est en terrain connu, avec une 3D très grossière, des animations peu travaillées et une rigidité de gameplay assez relevée.
Mais alors, c’est décevant ? Du point de vue de la prise en main, c’est très quelconque et vieillot. Mais les idées qui se proposent au joueur une fois le tutorial terminé relancent directement notre curiosité. Le menu principal est en effet conçu intégralement avec le moteur du jeu : vous dirigez votre avatar en 3D à travers une petite zone, ou se trouvent quelques panneaux indicateurs. Chaque panneau est lié à un mode de jeu et rapidement, on se rend compte que la durée de vie risque d’être plutôt intéressante.
Premier mode simple : l’Aventure. Vous y générez aléatoirement des niveaux conçus par les développeurs ou allez télécharger (très rapidement) les niveaux conçus par la communauté. Vous voilà alors à frapper de l’ennemi et progresser dans des niveaux ou vous gagnerez de l’expérience et remplirez votre inventaire d’armes, de boucliers, de gants, de bottes diverses. De retour au bercail, rendez-vous à cette grande pierre magique ou le loot dont vous n’avez pas besoin peut être mis en offrande et échangé contre un objet spécifique. Plus vous donnez d’objets, plus la récompense sera de qualité.
[singlepic id=49525 w=320 h=240 float=left]

Qu’est-ce qu’on va faire aujourd’hui ?

Après votre loot bien trié et donné en offrande, vous pouvez vous lancer dans une création de niveau toute simple. L’éditeur est assez puissant, le jeu n’étant pas bien gourmand en ressources il est même assez accessible au plus grand nombre. Encore uniquement en Anglais, Fight the Dragon reste toutefois très malléable et créer un niveau ne sera pas bien compliqué pour quelque chose de simple. Nul doute cependant que se pencher sérieusement sur cet éditeur permettra de réelles bonnes aventures de la communauté ! Il y en a déjà une petite vingtaine très sympathique, en plus de simples arènes et autres vagues d’ennemis massives pour se faire de l’expérience.
Mais le but, c’est quoi exactement ? Croyez-le ou non, c’est de “combattre le dragon”, comme le dit le titre. Un autre panneau indicateur vous permet d’affronter un dragon à plusieurs milliers de HP. Pour le battre, il va falloir plusieurs héros correctement monté en niveau et à chaque fois que vous tentez de le battre, vous posséderez trois vies (mais aucun stock de potions de vie ou de mana). Pour combattre le dragon, cependant, il vous faut des parchemins… Que vous gagnerez en finissant des niveaux d’Aventure. Tout est lié !
Ajoutez à cela un mode Multijoueur très pratique (on voit quelles sont les parties crées disponibles, dans quel niveau et avec quels joueurs et ce dans chaque zone du monde) et vous aurez un jeu complet. Alors oui : pour l’instant, c’est moche, c’est un peu trop simple à jouer et les combats ne sont pas trépidants. Mais il sera honteux de ne pas avouer qu’il y a de l’espoir et surtout, que le contenu proposé est assez intéressant. On guettera donc ce jeu de très près en espérant, un jour, battre ce fichu dragon après de nombreuses heures de jeu !

Laisser un commentaire