Cooking Mama : Bon Appétit !

Ayant commencé sur Nintendo DS, aux prémices de la console, la série des Cooking Mama a toujours tenté de survivre au temps qui passe. Cette fois c’est avec un opus Nintendo 3DS que la petite cuisinière tente de convaincre. Cette version est-elle bien assaisonnée ?

Les petits plats dans les grands

Cooking Mama c’est un concept furieusement sans complexité : vous jouez du stylet sur l’écran tactile pour réaliser quelques mouvements faisant penser à des gestes de cuisine complexes. Ici, ils sont simplifiés à l’extrême : vous tirez un pic dans un poisson, vous le salez, vous assaisonnez, vous cuisinez, juste en effectuant des gestes simples. On passe au steak ? On aromatise, on chauffe la poêle, on cuit, on retourne, tout cela en quelques étapes simples. C’est chronométré mais dans tous les cas, Mama vous donnera une médaille. Vous avez complètement loupé votre geste ? Voici une médaille de bronze. Bienvenue dans Cooking Mama.

Cette version « Bon Appétit ! » est fière de proposer plus de soixante recettes et il faut avouer que c’est très diversifié visuellement. On en a pour tout le monde, de toutes les sortes, pour tous les aliments. Par contre, niveau gestuelle, c’est extrêmement répétitif et on retrouve plusieurs actions identiques à travers les différentes recettes proposées. Dommage, mais pas bien grave en soi pour de courtes sessions très amusantes.

La cuisine tranquille

Cooking Mama : Bon Appétit est donc un pur jeu tactile dans l’âme qui ne propose que quelques minutes d’amusement, à répéter de temps en temps. L’intérêt de cette version, c’est clairement son mode multijoueur : jouable jusqu’à quatre consoles avec une seule cartouche, ce mode vous propose une quinzaine de mini-jeux inspirés des épreuves des modes « solo » et c’est franchement sympathique.

Parlons-en d’ailleurs des modes « solo » : en plus des nombreuses recettes à effectuer et débloquer, vous avez le droit à plusieurs mini-jeux un peu inconsistant demandant de récolter des légumes ou de passer des commandes dans un restaurant. C’est sympathique, mais on en tombera pas accro. C’est surtout bien pour comparer ses scores avec des amis. Néanmoins, il y a le mode Dojo : des épreuves de cuisine que vous devez réussir en temps limité et sans faire une seule erreur, sous peine de tout recommencer. Un peu de difficulté dans ce monde de Bisounours.

Skywilly

Rédacteur en chef collectionneur de Skylanders et qui passe beaucoup trop de temps sur ces briques Lego. Heureusement qu'il y a des petits jeux pour s'évader ! Auteur de Le jeu vidéo indépendant en 2015 : Portraits de créateurs

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.