Fallout : Histoire d’une Mutation

À titre personnel, Erwan Lafleuriel fut l’un des seuls rédacteurs de chez Gameblog a vraiment m’avoir marqué et dont j’aimais lire la prose. Le voir s’occuper du livre dédié à Fallout chez Third Éditions était donc déjà une bonne nouvelle. Mais que vaut cet ouvrage désormais disponible pour les 20 ans de la saga ?


“War. War never changes.”

Histoire d’une Mutation met l’accent sur la création et l’évolution de la série de façon totalement dénuée de trop de fanboyisme et cela se sent dès les premières pages. Sans complaisance, juste en faisant son travail de décryptage et recherche, Erwan Lafleuriel parvient à poser et expliquer la conception d’une saga culte qui n’a pourtant pas tant de numéros que cela. Comme toujours chez Third Editions, ce sont les parties Création et Univers qui feront le plus l’unanimité.

À l’aide d’interviews récoltées ici et là, parfois chez la belle concurrence (Presse Non-Stop), mais aussi avec de très intéressants moments d’interviews réalisées pour cet ouvrage, Erwan Lafleuriel nous narre les péripéties ayant permis à toute l’équipe de Black Isle de créer ce qui est sans doute l’un des RPG les plus marquants de son époque. Le récit de la galère que fut Fallout à ses débuts et de ses déboires face aux financiers et producteurs et absolument passionnante à lire, tellement qu’on voudrait davantage d’anecdotes croustillantes de ce genre. Rien ne change : les jeux les plus précurseurs sont toujours les moins aimés des têtes pensantes et ce bouquin a beaucoup à dire, curieusement, sur la façon qu’ont les gros studios à voir le jeu vidéo. Encore aujourd’hui.


Pour les retardataires…

Histoire d’une Mutation est aussi et surtout très conseillé à tous ceux qui prennent l’univers en route. Refaire les deux premiers épisodes aujourd’hui est assez difficile d’accès, on le comprend malheureusement trop bien. La partie Univers de ce livre est là pour cela : elle reprend toute l’historique et les thèmes abordés des premiers jeux pour aborder au mieux l’univers qu’on peut déjà un peu connaître si on a touché à Fallout 3 et 4. Par ailleurs, n’étant pourtant pas très fan des RPG/Shooters de Bethesda, il faut avouer que j’ai beaucoup apprécié de voir l’auteur ne pas cracher sur ces épisodes et surtout, mettre en avant leur succès qui prouvent évidemment qu’il y a un public, quelque chose qui fonctionne derrière toutes les critiques… Et qu’il faut bien avouer que l’univers de Fallout lui-même y est sûrement pour beaucoup.

On peut reprocher à Histoire d’une Mutation d’oublier de parler plus longuement de certains épisodes annexes de la série (le fade Brotherood of Steel sur consoles, le succès Fallout Shelter sur plateformes mobiles, etc). Il y avait sûrement beaucoup à dire et découvrir auprès des developpeurs.euses de ces épisodes et ce livre ne fait que les expliquer rapidement sans trop s’y plonger.


Histoire d’une Mutation est un excellent moyen pour tous les plus récents joueurs de la Saga de se plonger dans les premiers opus sans y jouer. Certains y trouveront une hérésie, mais faute est d’avouer que le temps est précieux, que les jeux ont vieillis et que si bien racontés ils ne perdent rien de leur saveur. C’est aussi comme son nom l’indique la transformation du jeu vidéo à travers les âges, passant de RPG réfléchi et posé à Shooter frénétique et populaire. L’analogie que l’on peut faire avec l’industrie du jeu vidéo de nos temps est du coup passionnante.

Skywilly

Rédacteur en chef collectionneur de Skylanders et qui passe beaucoup trop de temps sur ces briques Lego. Heureusement qu'il y a des petits jeux pour s'évader ! Auteur de Le jeu vidéo indépendant en 2015 : Portraits de créateurs

Laisser un commentaire