State of Anarchy : Master of Mayhem
Windows mac Linux Nintendo Switch

Il y a des jeux qui n’ont pas grand-chose à proposer, mais le peu qu’ils font, ils le font plutôt bien. State of Anarchy fait presque partie de ces jeux-là. Misant sur de l’arcade pure, le jeu vous place dans la peau d’un citoyen lambda qui va se retrouver à tuer un gros paquet de gens tout aussi lambda, ainsi que des extraterrestres parce que… On ne sait pas trop en fait.

Très simple dans sa conception, il nous propose de nous déplacer à pied mais aussi d’emprunter des véhicules (voitures et soucoupes volantes), ainsi que de tirer avec une des deux armes à notre disposition. L’action se déroulera toujours de la même manière : vous démarrez en ville où vous devrez rejoindre une banque afin de tuer un grand vilain, qui vous donnera masse d’argent ainsi qu’une nouvelle arme, puis vous irez de nouveau nettoyer une seconde banque, puis une troisième. Enfin, vous devrez détruire une soucoupe volante en parcourant toute la ville, pour enfin tuer l’Alien.

De là vous partez dans l’espace, puis vous ferez le ménage sur une planète avant de tuer de nouveau un gros vilain pas beau. Et à partir de là, rebelote pour repartir sur la même boucle d’évolution. L’unique chose qui changera, à part votre arsenal et votre montée en niveau, c’est la variété des ennemis.

En plus d’être redondant, le jeu est un peu mou, principalement dû au fait que la montée de niveau est illusoire et n’apporte pas grand-chose à notre bonhomme. Il en reste un jeu sympathique, avec un sound design rigolo (tout est fait à la bouche), qui ne faut surtout pas consommer sur de longues sessions sous peine de s’ennuyer rapidement.

Crim

Crim

Intégriste gaucher depuis 1983. Les cailloux: GOTY des armes depuis 2013.

Crim

Crim

Intégriste gaucher depuis 1983. Les cailloux: GOTY des armes depuis 2013.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.