LEGO DC Super-Vilains
Windows PlayStation 4 Xbox One Nintendo Switch

Encore un jeu LEGO ! Cette fois on retourne à Gotham, pendant que Batman n’y fait pas ses petites affaires et qu’une intro nous dévoile deux choses : que Lex Luthor a trouvé un moyen de s’échapper du Pénitencier de Blackgate mais surtout, qu’il est aidé par un nouvel ennemi que vous allez avoir le plaisir de créer et d’incarner de toutes… pièces. Vous l’avez ?

On lui choisit ses briques de couleurs, son faciès, ses inspirations (ou non) d’ennemis et héros connus, puis on lui ajoute plusieurs chapeaux et autres bêtises pour le personnaliser le moins sérieusement possible. Ensuite, il faut lui choisir ses pouvoirs (par exemple un laser) et choisir d’où ce pouvoir surgit (d’une main, de l’autre, des deux, des yeux). C’est amusant, plutôt réussi bien qu’assez ordinaire dans le concept.

Pour le reste, le niveau proposé (le premier du jeu) est tout ce dont un jeu LEGO est capable de proposer. Il n’y a pas de vraie originalité si ce n’est quelques modifications de visuels pour le HUD et les actions contextuelles. Le scénario a l’air plutôt amusant et retrouver tous les ennemis de Batman en version jouable et au centre de l’intrigue reste une bonne idée. On espère juste que les niveaux suivants seront un peu moins téléphonés que cette introduction dont la ligne droite traditionnelle ne proposait pas vraiment de moment plus original ni passionnant que les habituels level-design des précédents jeux LEGO.

Skywilly

Rédacteur en chef collectionneur de Skylanders et qui passe beaucoup trop de temps sur ces briques Lego. Heureusement qu'il y a des petits jeux pour s'évader ! Auteur de Le jeu vidéo indépendant en 2015 : Portraits de créateurs

Skywilly

Skywilly

Rédacteur en chef collectionneur de Skylanders et qui passe beaucoup trop de temps sur ces briques Lego. Heureusement qu'il y a des petits jeux pour s'évader ! Auteur de Le jeu vidéo indépendant en 2015 : Portraits de créateurs

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.