Godlings
Windows

Découvert sur un coin de table de la zone business, l’équipe de FuseBox Games était présente en mode Pirate Booth avec un PC et une version alpha jouable de leur jeu Godlings.  Si la version présentée tournait sans soucis lors de leurs tests sur un PC portable branché sur secteur, la même démo, sur le même PC, sur batterie n’était pas aussi efficace. J’ai tout de même pu tester une version quelque peu ralentie de ce rogue like en 3D.

Dans un univers médiéval fantastique, le joueur sélectionne tout d’abord un personnage en fonction de sa classe. On y retrouve les poncifs du genre avec un assassin, un prêtre, un guerrier et un mage, pouvant chacun devenir de gros bourrins. Mettre une hache à 2 mains dans les délicates mimines de votre mage est totalement possible dans Godlings, le studio assumant l’aspect brutal du titre. D’ailleurs ils ne s’enquiquine (oui j’utilise des mots presque mignons parfois) pas avec un scénario, on est là pour tabasser du streum (oui, oui j’ai bien dit streum, comme dans les années 90) et pas pour autre chose. Le jeu est dur, les niveaux générés aléatoirement, le jeu est dur, les ennemis ont chacun un comportement différents, des squelettes débiles qui vous oublient une fois hors de l’écran, aux bestioles géantes qui vous poursuivront jusqu’à la mort (la leur ou la vôtre). Ah au fait, je vous ai dit que le jeu était dur ?

Plutôt destiné aux warriors qui aiment en chier pour tabasser des hordes de monstres avec des grosses armes, Godlings sera sans doute un bon moyen de se défouler en rentrant du boulot, enfin si vous n’êtes pas aussi mauvais que moi (et encore je jouait au ralenti).

Chezmoa

Tous mes articles pour GSS sont sous licence Beerware.

Chezmoa

Chezmoa

Tous mes articles pour GSS sont sous licence Beerware.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.