TOKI HD : Making Of et Interviews

TOKI HD : Making Of et Interviews

SOMMAIRE

Interview de Philippe Dessoly par Benjamin Berget, janvier 2019

B. Berget – Rebonjour Philippe, les dernières nouvelles de Toki Remake par Anthony de Golgoth Studio dataient du mois de janvier 2016, où il annonçait « toujours travailler dessus ». Qu’en était-il vraiment ?

P. Dessoly – Hello Benjamin ! Difficile à dire. En tous cas, j’avais déjà arrêté de travailler avec Golgoth Studio depuis longtemps.

B. Berget – Que pouvez-vous nous dire sur le pourcentage d’achèvement de Toki Remake à la toute fin de Golgoth Studio ?

P. Dessoly – Je dirais 98% des graphismes achevés, et peut-être une piste musicale. Toute la programmation restait à faire quand je suis parti.

B. Berget – Le site officiel de Golgoth Studio a fermé en septembre 2016. Depuis, nous étions sans aucune nouvelle, et voilà que Microid, label jeu vidéo d’Anuman Interactive, déclare sans prévenir le 5 avril 2018 que Toki Remake devient Toki HD, à la surprise générale ! Pour moi, ce fut un soulagement, j’ai vraiment cru que le jeu ne sortirait jamais…

P. Dessoly – C’est vrai que c’était mal barré ! Quand j’ai claqué la porte de chez Golgoth Studio, je savais que ça allait partir en vrille pour de bon… Plus tard, quand Microid m’a contacté pour me dire qu’ils avaient récupéré les droits du jeu, j’ai bondi au plafond. Toki et moi c’est une vieille histoire, j’y reste très attaché.

B. Berget – Pouvez-vous nous dire quand le projet Toki a sérieusement repris du côté de Microid ?

P. Dessoly – Je dirais fin 2017.

B. Berget – Est-ce que Toki HD était déjà fini sur Switch au moment de son annonce le 5 avril 2018, le temps restant jusqu’au 22 novembre 2018 étant dévolu au marketing ?

P. Dessoly – Non, le jeu n’était pas fini. Pierre a entièrement refait la programmation, un boulot de dingue ! Il a aussi fallu refaire toutes les musiques, ajouter de nouvelles pistes, car le jeu de base a très peu de musiques. Raphael a donc eu beaucoup de boulot. Quant à moi, j’ai dû modifier les dessins existant pour que Pierre puisse tout intégrer et bien sûr terminer le 1 ou 2 % du jeu à finir graphiquement. Ensuite, j’ai supervisé la jaquette du jeu, des goodies, la BD du jeu.

B. Berget – Est-ce que Toki HD sur Switch est une copie de Toki Remake ou bien y a-t-il des différences ?

P. Dessoly – Il faut bien se rendre compte que Toki Remake n’a pas existé. Il n’y avait pas de jeu terminé, que des démos, donc ce n’est pas une copie. Nous, on a entièrement refait la programmation pour coller parfaitement à la version arcade.

B. Berget – Le « mode difficile » de Toki HD est-il encore plus dur que le jeu original de 1989 ?

P. Dessoly – Ha ben non ! La version arcade était méga dure à la base. Sans compter que dans les salles d’arcade, les patrons avaient une option pour rendre les jeux plus difficiles afin que les joueurs dépensent plus vite leur argent. On a voulu adapter le jeu à notre époque, donc on a rajouté des modes, et c’est pas fini…

B. Berget – Le Design des personnages de Toki HD est très différent de celui de 1989 / 1991. Le ton est plus pastel, l’aspect général fait « dessin animé ». Comment expliques-tu ces changements ?

P. Dessoly – Tout simplement parce que 30 ans séparent les deux versions ! On peut vraiment faire de super choses de nos jours. Rien à voir avec la création des jeux vidéo au début des années 1990 : ça a quand même bien évolué ! Outre l’aspect technique, je me suis fait plaisir ! J’ai fait le jeu tel que je le voyais et que je n’avais pas pu faire sur Amiga en 1991. Des personnages aux décors, j’ai tout redessiné à mon goût.

B. Berget – Le « Mode Aventure » de Toki Remake et la formidable carte du monde que vous aviez réalisé à l’époque de Golgoth Studio donnait envie… Pourquoi n’avoir pas profité du nouveau partenariat avec Microid pour inclure ce mode de jeu ?

P. Dessoly – Parce que sinon le jeu n’aurait pas pu sortir en 2018 comme prévu. On a préféré avoir un jeu super proche de l’arcade et de l’expérience dont se souvenaient les joueurs, plutôt que de partir dans un Mode Aventure bancal qui aurait dénaturé le jeu original. Au moins là, les joueurs ne sont pas perdus.

B. Berget – Le « Mode Aventure » est donc définitivement aux oubliettes…

P. Dessoly – Disons que si une suite devait voir le jour, on pourrait l’inclure… ça serait plus logique que de vouloir faire un Mode Aventure d’emblée comme chez Golgoth Studio, ce qui était vraiment une très mauvaise idée.

B. Berget – Souhaites-tu que Toki HD soit accueilli par d’autres consoles que la Nintendo Switch ?

P. Dessoly – Halalala oui, bien sûr ! Je voudrais que le jeu sorte sur tous les supports, sauf sur les smartphones qui pour moi ne sont pas faits pour jouer aux jeux de plateformes.

B. Berget – As-tu des bonnes nouvelles à nous faire partager au sujet de Mr Nutz HD ?

P. Dessoly – J’aimerai bien, mais c’est encore tôt. On y travaille avec Pierre et Raphael, on fera tout pour qu’il soit un remake amélioré et une vraie suite.

B. Berget – Quels sont tes autres projets de jeux vidéo ?

P. Dessoly – Je suis sur deux jeux vidéo en ce moment, mais hélas il est trop tôt pour pouvoir en parler.

B. Berget – Merci beaucoup, et à la prochaine pour une interview sur Mr Nutz HD.

1 réflexion au sujet de “TOKI HD : Making Of et Interviews”

Laisser un commentaire