Rapide Critique

The Love Boat - Second Chances

Développeur : BOOMZAP – Éditeur : GameHouse

Date de Sortie : 08 mars 2019 – Prix : 9,99 €

Ils ont fait un jeu « La Croisière s’amuse ». Tout est définitivement possible. Alors qu’on pourrait s’attendre à une gestion de bateau avec plusieurs niveaux, métiers et histoires originales, The Love Boat – Second Chances tente de nous amadouer avec le thème principal au menu et des têtes connues de la vieille série télévisée. Par contre, niveau gameplay, c’est compliqué.

Comme tout jeu mobile un peu bas de gamme qui se respecte, cette croisière qui ne s’amuse pas tant que ça propose de jouer plusieurs niveaux avec des étoiles à débloquer en fonction des réussites. Un personnage joue la gestion des objets, l’autre le restaurant, un autre le bar et les transats, pendant que le gameplay enchaîne les clics et les bons timings sur les objets du décor en fonction des demandes des passagers. C’est complètement quelconque et jamais amusant.

Quelques petites souris sont à dénicher par-ci, par là pour augmenter le taux de pièces possédées. Mais c’est le nombre de cristaux qui prédomine, monnaie payante sur mobiles et plus facile à obtenir dans la version PC, puisque c’est avec ces cristaux que l’on pourra augmenter les membres de l’équipage joués et donc, posséder quelques moyens d’améliorer la vitesse de marche des clients par exemple. Autant vous dire que c’est obligatoire au bout d’un certain temps.

Enfin, concernant ce « certain temps », pas sûr que vous dépassiez la demi-heure de jeu. The Love Boat : Second Chances est vraiment le plus bas de gamme des jeux tactile quelconque à licence qu’il m’ait été donné de voir depuis longtemps. Même pas beau, même pas malin, ce titre est rapidement oubliable et frôle même l’arnaque.

Skywilly

Skywilly

Rédacteur en chef collectionneur de Skylanders et qui passe beaucoup trop de temps sur ces briques Lego. Heureusement qu'il y a des petits jeux pour s'évader ! Auteur de Le jeu vidéo indépendant en 2015 : Portraits de créateurs
Partager sur facebook
Partager sur twitter

D'autres Critiques

Laisser un commentaire