Rapide Preview

Space Gladiators: Escaping Tartarus

DĂ©veloppeur : Thomas Gervraud – Éditeur : Thomas Gervraud
Date de Sortie Prévue : 2020

Premier jeu de Thomas Gervraud, Space Gladiators: Escaping Tartarus est un roguelite platformer entièrement dessiné à la main.

Le style graphique avec ses contours noirs Ă©pais fait penser aux Carbot Animations et aux jeux The Behemoth (Alien Hominid, Castle Crashers…). J’aime beaucoup car ça donne un ton lĂ©ger Ă  l’ensemble alors que nous allons dĂ©couper des dizaines d’aliens dans des combats en arène pour obtenir notre libertĂ© et enfin quitter notre prison.

La maniabilitĂ© est parfaite. Le personnage possède de base un double saut ainsi qu’un dash pour esquiver les tirs et les coups (mais pas les pièges). Il peut Ă©galement prendre appui sur les murs et au bout de quelques minutes on ressent une fluiditĂ© très agrĂ©able. On traverse les salles sans s’arrĂŞter en Ă©liminant tout sur notre passage.

Outre son arme de base, le hĂ©ros pourra obtenir une capacitĂ© offensive (lance Ă  projeter, sphère d’Ă©nergie, hache…), une capacitĂ© dĂ©fensive (bouclier, coeur Ă  frapper pour rĂ©cupĂ©rer de la vie, machine pour recycler les objets inutiles et rĂ©cupĂ©rer de l’or…), une armure et une poupĂ©e offrant divers bonus. Les pouvoirs nĂ©cessitent de l’Ă©nergie pour ĂŞtre utilisĂ©s et il faudra porter des coups au corps-Ă -corps pour la recharger.

Au fil de votre avancĂ©e dans le jeu, vous pourrez Ă©galement rĂ©cupĂ©rer un grand nombre d’objets qui vous apporteront des effets passifs : 5% de chance de bloquer les dĂ©gâts reçus, vol de vie, un point d’armure tous les x coups, etc. La feuille de personnage est assez dĂ©taillĂ©e et chaque statistique apporte un effet particulier et donne des idĂ©es de builds.

En plus du personnage de base, vous pourrez en dĂ©bloquer cinq autres très diffĂ©rents. Chacun possède une arme spĂ©cifique ainsi que des avantages / dĂ©savantages changeant drastiquement le gameplay ce qui est une excellente chose. Ils gagneront de partie en partie de l’expĂ©rience et obtiendront un petit bonus Ă  chaque progression (un point de vie, de la vitesse de dĂ©placement, etc.).

Le jeu est pour le moment divisĂ© en trois mondes de trois Ă©tages composĂ©s d’une dizaines de salles Ă  traverser pour atteindre l’arène. Un peu comme dans Slay The Spire vous pourrez dĂ©cider Ă  chaque dĂ©but le chemin que vous allez emprunter. Vous ne saurez Ă©videmment pas tout, mais vous aurez une idĂ©e de la puissance des monstres, de la difficultĂ© des pièges, si vous allez trouver un PNJ, un coffre ou autre salle de dĂ©fi.

Le fonctionnement des arènes est Ă©galement assez sympa, vous pourrez choisir parmi trois combats diffĂ©rents. Vous connaitrez Ă  l’avance le nombre et le type d’ennemis ainsi que la rĂ©compense en objet et or. A vous d’Ă©valuer ce qui est le plus intĂ©ressant. Si vous survivez la boutique situĂ©e juste Ă  la sortie vous permettra de dĂ©penser vos pièces durement gagnĂ©es tout au long de l’aventure (n’hĂ©sitez pas Ă  tout casser sur votre passage la plupart des dĂ©corations contiennent de l’argent).

Avec la dernière mise Ă  jour sortie il y a quelques jours le jeu possède un bon contenu. Plus de 200 objets, une cinquantaine d’ennemis, 7 boss, etc. Chaque essai est rĂ©ellement diffĂ©rent du prĂ©cĂ©dent et quand tout se passe bien, la montĂ©e en puissance du personnage est vraiment grisante. Un peu comme dans Isaac on arrive parfois Ă  mettre en place des combinaisons de folie avec des objets qui interagissent entre eux.

Space Gladiators: Escaping Tartarus est une excellente surprise. Le style graphique, la prise en main, le rythme, la rejouabilitĂ©, tout est parfaitement maitrisĂ©. Je me suis vraiment Ă©clatĂ© et j’ai hâte que l’auteur apporte encore plus de diversitĂ©, notamment des sous-zones ou niveaux bonus pour y replonger de nombreuses heures. Si vous aimez le roguelite, foncez !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Bestio

Bestio

Fan de shmup, de hack'n slash et plus globalement de tout ce qui est typé arcade. Si je teste un jeu, il y a de fortes chances que ça explose de partout et que l'écran soit rempli de boulettes.

D'autres Previews

2 rĂ©flexions au sujet de “Space Gladiators: Escaping Tartarus”

Laisser un commentaire