Rapide Preview

Brotato

Bestio
Publié le 8 novembre 2022

Développeur

Blobfish

Éditeur

Blobfish

Date de Sortie Prévue

Début 2023

version testée

Accès anticipé

Testé sur

PC

Développé par Blobfish (que j’avais interviewé par ici et dont j’avais écrit les tests de ses deux précédents jeux Space Gladiators et Lost potato), Brotato est un jeu de survie en arène avec visée et tir automatiques.

Je sais que vous avez immédiatement pensé à Vampire Survivors mais il y a pas mal de différences. La zone de jeu est ici bien plus petite et surtout le level up et les achats s’effectuent entre deux vagues d’ennemis. Le but est simple, atteindre la 20ème vague pour éliminer le boss.

Éliminer les ennemis permet de monter de niveau pour récupérer de nouveaux passifs ainsi que de l’argent pour acheter des armes et objets. À chaque montée de niveau vous aurez à choisir entre plusieurs propositions (augmentation de la chance de coup critique, des dégâts à distance, de la portée, de la vitesse de déplacement, etc.). La boutique quant à elle regorge d’armes et d’objets en tous genres. Il y a 17 statistiques différentes, chacune ayant un effet particulier (régénération de vie, chance d’esquiver un coup, vol de vie, chance d’obtenir du butin de meilleure qualité…) et c’est vraiment marrant de voir l’apparence de son personnage évoluer en fonction des objets équipés.

Les armes peuvent être fusionnées pour en obtenir une version plus puissante et par défaut le personnage peut en porter 6 simultanément. Je dis par défaut car une des grosses forces du jeu est de proposer une trentaine de classes différentes possédant chacune un passif et des spécificités (plus gros dégâts au corps-à-corps mais interdiction d’équiper des armes à distance, plus d’xp mais prix des objets plus élevés, plus de points de vie mais plus lent, etc.).

Graphiquement on retrouve le trait de Blobfish avec des personnages très cartoon aux contours noirs épais. Perso j’aime bien et l’action reste lisible en permanence, y compris dans les dernières vagues lorsque l’écran est bien chargé. Chaque victoire est l’occasion de débloquer de nouvelles choses ainsi qu’un nouveau niveau de difficulté ajoutant souvent des ennemis élites ou inédits encore plus vicieux.

Fraichement débarqué en accès anticipé, le jeu propose déjà un contenu solide avec énormément d’armes, d’objets et de classes pour que chaque partie soit totalement différente de la précédente. Et si comme moi vous aimez viser, l’option visée manuelle est disponible dans les options pour transformer le jeu en un véritable twin stick shooter. À moins d’être réellement allergique à ce type de jeu, aucune raison de ne pas sauter immédiatement dessus ou d’au moins l’ajout à sa liste de souhaits, c’est du très très bon !

Tiny Rogues
Tiny Rogues

Une dernière et j’arrête !

Slipstream
Slipstream

Faire la course dans les années 90

Tunche
Tunche

Beat’em up roguelite péruvien

Laisser un commentaire