Rapide Preview

Beat Hazard 3

Bestio
Publié le 24 janvier 2023

Développeur

Cold Beam Games

Éditeur

Cold Beam Games

Date de Sortie Prévue

Fin 2023

version testée

Accès anticipé

Testé sur

PC

Depuis le premier épisode sorti en 2010, le principe de Beat Hazard est toujours resté le même, vous dirigez un vaisseau devant repousser toutes les vagues d’ennemis qui apparaissent à l’écran. Mais la grosse particularité de ces twin stick shooters est que votre puissance de feu dépend du tempo de la musique.

Beat Hazard 3 reprend donc tout ce qu’ont amené ses ainés, en ajoutant quelques nouveautés : vous pouvez par exemple canaliser un laser pour détruire les boucliers ennemis ou utiliser de nombreuses armes secondaires (drones, missiles…) en plus de la smart bomb permettant de vider l’écran.

C’est vraiment agréable de pulvériser les ennemis en écoutant la bande-son du jeu ou en parcourant ses propres fichiers audio. Et pour s’amuser encore plus longtemps, le titre permet cette fois-ci de se connecter à Spotify ou d’autres plate-formes de streaming de musique, de quoi avoir du contenu infini ou presque ! Chaque morceau validé vous permettra de récupérer un nouveau vaisseau généré aléatoirement (accélération, vitesse des tirs, dégâts…), enfin plus exactement généré par la musique, si quelqu’un valide la même que vous il obtiendra un appareil similaire.

Et pour vous pousser à enchainer les morceaux, le développeur a ajouté le mode Galaxie, vous permettant ainsi de créer des systèmes entiers où chaque chanson sera transformée en planète. Vous naviguerez alors dans les étoiles à bord d’un immense vaisseau mère où seront stockés tous ceux que vous aurez débloqués et vous coloniserez peu à peu l’espace.

Pour le moment l’interface est très brute et peu intuitive. Le développeur suit par contre de près le projet en proposant des mises à jour très fréquentes et surveille les retours des joueurs pour les prendre en compte. Par contre attention, les « problèmes » que j’avais relevé sur les précédents opus sont toujours présents : les vaisseaux sont gros il est donc vraiment difficile d’esquiver, c’est vraiment un déluge d’explosion non stop et sans être spécialement sensible à la lumière je trouve que c’est vite fatigant pour les yeux. Enfin, l’idée de caler la puissance de feu sur la musique est sympa, sauf que si à un moment votre morceau se calme d’un coup vous aurez l’impression d’affronter des monstres métalliques avec un lance-pierres.

Si vous aviez aimé les deux premiers Beat Hazard vous pouvez vous jeter sans problème sur cet opus qui reprend la même formule en ajoutant les services de streaming et le mode Galaxie qui vous permettront de jouer à l’infini. Si par contre vous n’aviez pas accroché, vous pouvez passer votre chemin et c’est également la même chose si vous aimez les titres précis où il faut esquiver, ici vous vous contenterez la plupart du temps de survivre au milieu d’explosions muticolores (ce qui reste tout de même marrant).

Rusted Moss
Rusted Moss

Je veux un grappin élastique !

Elypse
Elypse

Dash, tir, dash, dash, tir…

Laisser un commentaire