Sélection GSS : la liste des heureux élus…

selectLa Sélection GSS récompense tous les jeux qui, selon nous, subliment l’année vidéo-ludique en cours. Cela peut évidemment être des jeux techniquement irréprochables, très amusants, totalement originaux, mais c’est aussi une façon de récompenser un coup de coeur, un jeu qui sort de l’ordinaire, qui propose quelque chose d’unique ou qui nous a touché, marqué. C’est enfin un bon moyen pour vous, lecteurs, de ne rien rater de nos jeux préférés. Avec tous les tests et les jeux en cours, cela ne fera aucun mal de pouvoir en faire une selection en terme d’intérêt…
* A noter : les jeux sont triés par rapport à leur date de sortie, pas à la date ou ils ont été testés.

Lire la suiteSélection GSS : la liste des heureux élus…

Soul Searchin'

Les développeurs indépendants déjà assez connus ont vraiment brillé lors de ce Ludum Dare. Dans le Top 10, on retrouve ce jeu de Maxim alias SirRealism. Vous jouez le rôle de Benjamin qui, dans un labyrinthe en 2D, a la capacité de rétrécir ou grandir en fonction de son élément et des passages qui lui sont ouverts. Il faut alors progresser dans de petites ou grandes cases, toujours plus profondément dans les niveaux, en jouant plus tard avec son jetpack pour de grands sauts aux distances rapidement difficile à calculer. On s’y perd jamais, un vrai bonheur de level design !

Super Strict Farmer

En 12 rounds, vous devez accumuler un maximum de points de victoire en enchaînant bien vos actions. Tout cela dans le but de vaincre votre concurrent. Cette vie de fermiers ultrarapides se transforme en jeu de gestion nerveux, assez passionnant est très dur à réussir. Trois modes de difficulté sont heureusement proposés et au fil des parties, on acquiert malgré tout pas mal d’expérience. Une perle très chronophage !

Tiny World: The Musical: The Game

Vous contrôlez un bouclier avec votre curseur, tournant autour de la planète Terre et devez renvoyer les projectiles qui foncent sur vous. Tout de suite, ça parait sans intérêt. Mais imaginez que ces projectiles débarquent en rythme avec une chanson spécialement dédiée au Ludum Dare et à son thème Tiny World ? Là tout de suite, on s’amuse beaucoup. Le gameplay est pauvre dans l’idée, mais le fun est au rendez-vous !

Fraccum

Le créateur du grand gagnant de cette 23e édition du Ludum Dare n’est autre que celui de Closure, ce sympathique jeu monochrome sorti sur le PlayStation Network en début d’année 2012. Fracuum est une mise en abime très jolie, ou vous contrôlez un simple pixel qui va entrer de zone en zone dans un labyrinthe, avec un zoom sur le centre de la pièce à chaque passage de porte. Un zoom = un nouveau niveau, jusqu’au boss final qui s’y ont y pense, est microscopique face au reste du monde. Un concept maitrisé de bout en bout, une victoire complètement méritée.

Hive

Vous défendez une ruche et devez tirer des projectiles sur vos assaillants ailés. C’est très classique, mais l’idée de la ruche, de l’abeille et la certaine profondeur qu’on peut donner aux mouvements de notre héroïne rayée, font de ce petit jeu un Tower Defense très sympathique aux vagues ennemies bien pensées.

Memento XII

Vous vous réveillez dans une cellule et via un menu de jeu en point & click, vous pouvez utiliser des objets et vous remémorer des souvenirs. C’est alors que l’histoire de ce vieillard que vous dirigez vous est contée. On ne peut rien en dire tant ce serait gâcher la découverte, mais Memento XII est juste splendide. Un jeu visuellement magnifique, au gameplay parfait, sans aucun bug, complet, à l’ambiance sonore froide et donc très bonne accompagnatrice de l’ambiance pesante qui est proposée. À noter qu’il est créé par Sébastien Bénard, connu par ceux qui aiment les petites pépites de l’équipe de Motion Twin.

Attack of the Space Fruit

Très drôle, ce jeu vous met au contrôle de la planète terre et son satellite naturel, la lune, dans une guerre contre les fruits de l’espace. Plusieurs fruits (et leurs quartiers) envahissent votre écran de jeu et vous devez tout faire pour éviter que la Terre entre en collision avec l’un d’eux tout en sachant que la Lune, elle, peut les renvoyer et servir de bouclier.

Everlasting

Reprenant le concept de PacMan, dans un univers plus ouvert, ce jeu vous met au contrôle d’une petite créature devant capturer un maximum de pièces dans le niveau sans se faire attraper par les monstres. Ensuite, il est nécessaire de rejoindre le coeur, sorte de porte de sortie vers le prochain niveau. Les pièces ne sont pas obligatoires, le jeu peut donc être rapidement terminé, mais si on veut tout obtenir c’est assez long et passionnant. Répétitif, mais complet et réussi.