APE OUT

APE OUT

Les jeux Devolver se reconnaissent habituellement par leur profusion de pixels et de violence. Dans APE OUT, pas la moindre trace de pixels, alors pour équilibrer le tout, ils ont augmenté encore la dose de violence. Vous incarnez un gorille s'échappant de sa cage et visiblement en colère. En vue du dessus il faudra réussir à traverser le bâtiment lourdement gardé par des hommes armés (on se demande d'ailleurs bien
/
Fury Unleashed

Fury Unleashed

J'ai eu du mal à trouver Fury Unleashed sur le stand polonais, sans doute parce qu'il a changé de nom et que j'avais l'ancien sur ma liste (The Badass Hero). Une fois trouvé, le dev' me propose directement de tester le jeu, manette en main sur le PC, ou console en main sur la Switch. En bon consoleux qui se respecte, j'ai naturellement opté pour la seconde solution. Fury Unleashed
/
Metro Exodus

Metro Exodus

4A Games n'ont pas eu peur eux au moins, de montrer le troisième volet des aventures de Artyom au pays de l'atome en nous laissant tâter de la bête. Le premier contact passe par notre cheminot se réveillant la tête dans l'eau, sauvé semble-t'il par une jeune femme à la tenue particulière. Celle-ci ferait partie des enfants de la forêt, une tribu habitant les environs où prend place cette démo.
/
Underworld Ascendant

Underworld Ascendant

Derrière Underworld Ascendant, il y a du beau monde ayant œuvré sur les premiers Deus Ex, System Shock ou encore les Thief, des gens tels que Warren Spector et Paul Neurath - rien que ça. Si je n’ai personnellement jamais eu l’occasion de goûter aux Ultima Underworld dont le jeu qui nous intéresse aujourd’hui s'inspire grandement, cela ne m’aura pour autant pas empêché de retrouver dans cette immersive sim des
/
SBK Team Manager

SBK Team Manager

Disponible uniquement sur support mobile, SBK Team Manager s’annonce unique en son genre en proposant pour la première fois de prendre la tête d’une écurie de moto. Le but sera alors d’atteindre le sommet, devenir champion du monde, en seulement quatre saisons. Il faudra surpasser les autres écuries déjà bien en place et des pilotes bien plus expérimentés. Pour cela, les développeurs peuvent s’appuyer sur les licences officielles de Superbike,
/
Tales of the Neon Sea

Tales of the Neon Sea

Tales of the Neon Sea est un jeu d'aventure en 2D en vue de côté avec un scrolling horizontal, dont le pixel art est sans aucun doute l'un des plus charmants que j'ai eu l'occasion de voir sur le salon. Celui-ci jouit notamment d'un magnifique travail sur les fameux néons ayant inspiré son titre créant des petites ambiances colorées lumineuses de ci, de là, seyant à la perfection son univers
/
Away

Away

Aurélien Regard, créateur vidéo-ludique de talent, qui depuis The Next Penelope sorti en 2015, n’avait plus trop fait parler de lui, revient avec Away, un ovni à la croisée des chemins entre le roguelike et les animés japonais qui ont bercé notre enfance. C’est littéralement dans un monde ultra-coloré et décidément positif mettant en avant le pouvoir de l’amitié comme chez bon nombre de nos héros de shonen, qu’il nous
/
Steel Rats

Steel Rats

Avec une installation de fou au milieu du stand Polonais (voir ci-dessous), Tate Multimédia attirait pas mal de monde sur leur nouveau jeu : Steel Rats. Et pour cause, ce jeu "à la Trials Evolution" se laisse bien jouer. Quelques minutes avec la manette en main suffisent à s'habituer au gameplay, d'autant plus si on a déjà touché à un jeu avec ce genre de gameplay. C'est assez fluide et
/
Les MMOs de Perfect World

Les MMOs de Perfect World

Cette Gamescom aura été l’occasion pour Perfect World de faire quatre annonces, dont deux concernant leurs MMO à succès que sont Neverwinter et Star Trek Online. Les deux se voient ajouter des extensions, toujours gratuites (et ils s’en amusent au vu des récentes sorties), qui prolongent un peu plus la durée de vie en rappelant les anciens joueurs tout restant plus ou moins accessibles à ceux qui voudraient aujourd’hui en
/
Stygian : Reign of the Old Ones

Stygian : Reign of the Old Ones

Stygian Reign of the Old Ones fait partie des jeux qui ont su capter mon intérêt dans cette présentation du catalogue 1C. C'est un jeu de rôle modeste aux combats tactiques en tour par tour qui se distingue en ayant puisé dans l'esprit de H.P. Lovecraft pour développer son univers. C'est un jeu qui m'est apparu élégant avec son joli graphisme qui ressemble à un dessin au crayon noir décrivant
/
Harold Halibut

Harold Halibut

Il y a des jeux comme ça qui vous attirent instantanément l'œil. Il ne s'agit en général que d'une première impression, comme un coup de foudre parce-qu'ils ont l'audace de s'afficher sous d'affriolantes esthétiques. Harold Halibut est de ceux-là avec son graphisme renvoyant à un monde de marionnettes se mouvant en stop-motion animation. Cependant, même si ce que je vois à l'écran bouger semble me dire quelque chose de totalement
/
Star Renegades

Star Renegades

C’est dans une version peu avancée que j’ai pu découvrir Star Renegades dans le pavillon canadien du salon allemand, un roguelike stratégique avec des combats en tour par tour. Son pixel art efficace met en scène des guerriers rebelles combattant les hordes maléfiques d’un empire tyrannique. Une bataille qui durera longtemps comme en attestera une ligne chronologique qui sera là pour nous rappeler nos victoires comme nos défaites. Dans la
/
Necken

Necken

Necken est un petit jeu indé qui se la joue roguelike en tour par tour. Il y a derrière tout ça une histoire et des mythes que son développeur voudrait implémenter pour lui donner un peu plus de contexte, mais à l'heure actuelle, tout ce que je pourrai en dire serait qu'il tourne autour d'une vaste forêt sujette à des phénomènes étranges et dont personne ne serait jamais ressorti. Allons
/
Othercide

Othercide

Othercide est du genre secret. Tout du moins ses développeurs le furent. Avant ma rencontre avec ces derniers, il n'y avait qu'une courte bande-annonce pour me donner une idée d'un jeu encore un brin cryptique. Il faut comprendre qu'ils n'ont pas encore envie de tout révéler et veulent garder un peu de mystère. Compréhensible.
/
Shipbreakers

Shipbreakers

Les bons jeux de pirates se font rare (j'en ai testé un tellement mauvais sur Switch que j'ai même décider de ne pas écrire de test pour ne pas être méchant), heureusement Shipbreakers fait remonter la barre, avec une démo dépourvu de rhum mais pas de fun. Prenant place sur une toute petite planète couverte d'eau (on voit son noyau par transparence) vous incarnez un petit bateau pirate qui va
/
Dying Light 2

Dying Light 2

J’ai adoré Dying Light. J’adore les jeux de zombies. Mais j’avouerai volontiers qu’il souffrait d’une qualité d’écriture parfois discutable, parfois trop clichée et pas assez aboutie. Techland semble en avoir pris conscience et a profité du fait que Chris Avellone était disponible pour requérir ses services pour restructurer entièrement l’aspect narratif de la suite tant attendue de leur simulation de parkour contre morts vivants. Par ailleurs, il existe une vidéo
/
Deru

Deru

Quelque part sur le stand suisse de la Gamescom, j'ai rencontré le sympathique développeur derrière Deru. Au fil des années à visiter leur stand, je me suis habitué à ce que la Suisse produise des jeux aux allures élégantes tel que Dreii que j'avais beaucoup aimé, sachant allier forme et concept de manière plutôt réussie. Deru est de ceux-là, affichant pourtant les ambitions à priori modestes d'un casse-tête du genre
/
The Bard’s Tale IV: Barrows Deep

The Bard’s Tale IV: Barrows Deep

Trop jeune à l'époque de leurs sorties, je ne connais les Bard's Tale que de nom. Par conséquent la sortie du quatrième épisode est l'occasion idéale pour se familiariser avec, si vous êtes dans la même position que la mienne. Celui-ci démarre exactement trente années après le dernier volet, soit le temps qu'il aura fallu attendre avant que ce nouvel épisode ne soit, et l'occasion de redémarrer en quelque sorte
/
Irony Curtain

Irony Curtain

Je ne m’attendais pas forcément à voir un jeu d’aventure du style point and click sur le stand polonais, surtout que Irony Curtain fut le premier de deux. De ma discussion avec le développeur présent, le titre est un jeu de mot entre ironie (irony) et le Rideau de fer (iron curtain), une frontière ayant séparé les états de l’Ouest européen de ceux de l’Est placés sous influence soviétique durant
/
RICO

RICO

RICO est du genre direct, du style où on tire d'abord, on pose les questions ensuite. C’est un jeu de tir à la première personne couplé à une génération aléatoire de niveaux pour une durée de vie en principe infinie. Il puise son inspiration dans les films policiers et d'action et semble surtout se concentrer sur le coopératif en proposant plusieurs modes de jeu. En sus, un mode histoire est
/
Konami

Konami

Deux jeux me furent présentés chez Konami dans une sorte de Powerpoint très business. D’un côté ce fut Hyper Sports R, un Track & Field remis au goût du jour pour la Nintendo Switch. Outre un mode carrière, c’est surtout sur le multi-joueurs qu’il mettra l’accent. Si vous ne connaissez pas la célèbre licence rétro de Konami sur le sport athlétique, ce n'est pas bien grave car il s'agit en
/
Loading...