Gamescom 2016 – Preview : Airheart

Se trouvant quelque part au milieu des stands abritant l’enclave suisse du jeu indépendant, j’ai eu l’occasion de poser mes mains sur le shoot them up roguelike de Blindflug. Airheart a une genèse qui remonte au premier jeu du studio, Cloud Chasers. Ce dernier nous mettait aux commandes d’un père et de sa jeune fille tentant de rejoindre les cieux, où des îles flottantes sans sucre ajouté offraient un semblant de vie agréable. Bien plus en tout cas que dans le dangereux désert que leurs pieds foulèrent.


Petit avion deviendra grand ?

Airheart fait donc directement suite à ce jeu en nous introduisant une fois de plus à cet univers au travers de la jeune fille qui a désormais bien grandi. Cette fois-ci, point de terre sous ses pieds, mais le vide et les nuages. Elle dirige son petit garage à avion à bi ou multiples moteurs, qu’elle arrangera à l’envie. En effet, selon les modules que l’on aura réussi à débloquer avec l’argent gagné lors de nos sorties, il sera possible de panacher notre coucou selon nos désirs.

Ainsi, que cela soit la coque, les ailes, le moteur ou l’armement embarqué, le choix est le nôtre à la mesure de ce que nous aurons débloqué. Autant l’avouer que cela devrait donner des avions intéressants en terme de style, le jeu affichant un agréable graphisme dans une sorte de cell shading mignon et coloré. La jouabilité elle-même de l’engin est fort agréable. Le stick gauche sert au déplacement, tandis que le droit sert à indiquer la direction de son tir. Simple comme bonjour.


Roguelike aérien

La prise en main est d’ailleurs immédiate. La maîtrise de l’environnement et des dangers l’occupant beaucoup moins. Airheart repose sur une évolution graduelle de la difficulté. Il est ainsi composé de différents étages, jusqu’à huit au total si je me rappelle bien. Quand je parle d’étages, je veux dire que en quelque sorte, le ciel est ici divisé en niveau, chacun accessible après avoir rempli certaines conditions en passant par une espèce d’élévateur.

Cependant, passer d’un étage à l’autre implique d’être prêt. Roguelike oblige, la mort ne vous pardonnera pas sans pour autant être injuste. Les pièces d’avion précédemment obtenues le resteront malgré votre trépas. Mais comment vous enrichir me direz-vous ? C’est en vérité assez simple. Il existe dans le monde de Airheart des espèces de poissons véritablement volants qui ont en eux une sorte d’huile très recherchée. Et donc coûteuse.

C’est en récoltant ces mêmes poissons au grès de vos expéditions, et en retournant à votre base située tout en bas que vous pourrez ainsi obtenir suffisamment de maille pour pimper votre étalon du ciel à l’envie. Je dois quand même vous mettre en garde, car ayant perdu toute ma vie, mon avion s’est alors mis à se crasher, selon les lois de la gravité, vers le bas. Il est dans cette situation tout de même possible d’essayer d’atterrir sur la piste de notre base et ainsi de sauvegarder l’huile récoltée.


Airheart s’est révélé agréablement jouable à la manette. Les ennemis rencontrés étaient de plus en plus difficiles à l’image de ces gros porteurs entourés de plaques de métal les protégeant de nos tirs, nous obligeant à les feinter en ne tirant que du côté où ils n’étaient pas couverts. Un peu de stratégie devrait donc parfois être nécessaire. La grande inconnue restant à savoir comment le gameplay arrivera à se maintenir sur la longueur, et surtout s’il arrivera à suffisamment se renouveler pour donner envie d’aller toujours plus haut. Il doit sortir très bientôt en early access sur Steam avant une sortie définitive que l’on nous promet plus riche et plus complète. A surveiller de près.


War Thunder – La mise à jour 1.43 et au-delà

Titre important pour Gaijin, War Thunder continue son bonhomme de chemin, mises à jour après mises à jour, toujours dans l’optique d’offrir plus de contenu à ses joueurs. Pour ceux qui ne le connaîtraient pas encore, il s’agit d’un jeu multijoueur en ligne reposant sur des combats air-terre-mer, avec avions, tanks et bateaux, tout en étant agréable à l’œil pour ne rien gâcher. Parmi les nouveautés, le support de l’Oculus Rift est sans doute le plus intéressant.

Lire la suiteWar Thunder – La mise à jour 1.43 et au-delà

Mr.Bree +

Mr Bree + est un jeu de plates-formes plutôt hardcore développé par TawStudio Entertainment. Initialement sorti sur navigateur au format flash, notre supercochon (oui un cochon avec une cape est un supercochon) revient maintenant dans une version boostée, d’où le + à la fin du nom.

Lire la suiteMr.Bree +

Shufflepuck Cantina Deluxe

Si l’association des mots « air hockey » et « jeux vidéo » vous fait immédiatement penser à Shufflepuck Café, vous serez heureux d’apprendre qu’un remake de ce jeu sort aujourd’hui sur Steam. Développé par Agharta Studio (des Lyonnais) et déjà disponible depuis quelque temps sur portables et tablettes (iOS et Android), Shufflepuck Cantina Deluxe reprend le concept de son aîné en lui ajoutant de nombreux éléments (système d’expérience, boutique, missions…).

Lire la suiteShufflepuck Cantina Deluxe

Interview – Lucas Jock de TawStudio (Mr.Bree +)

On écrit une petite news, on découvre un jeu et on tombe amoureux. C’est ainsi que je me suis passionné sans raison précise pour ce Mr.Bree + et que je me suis empressé de contacter les développeurs pour leur poser plein de questions. Comble de bonheur, ils sont d’une gentillesse incroyable. On croise bien fort les doigts pour eux, on va voter pour Mr.Bree + sur Steam Greenlight et on lit cette interview passionnante ? Oui, faisons cela…

Lire la suiteInterview – Lucas Jock de TawStudio (Mr.Bree +)

Air Mech en gameplay sur PlayItLive.fr

Nos amis de Playitlive.fr ont eu la chance de pouvoir jouer en avant-première au très prometteur Air Mech, dont nous vous parlions récemment, pendant leur dernière émission hebdomadaire. Ce jeu de stratégie très coloré, très inspiré du Herzog Zwei de la Megadrive (ou Genesis pour nos amis américains), a de belles originalités à proposer.
Plutôt que de copier-coller leurs découvertes et de bassement faire croire qu’on ne s’inspire pas de leur travail pour cette news, je vous invite tout simplement à aller regarder cette émission/podscast proposant de longues minutes de gameplay et permettant de se faire un bon avis sur Air Mech. Enfin, histoire de jouer la carte promotionnelle, sachez que leur émission est diffusée chaque dimanche sur leur page dédiée, à partir de 20h40. Rendez-vous est pris ?

Spider-Man : Shattered Dimensions

Voici l’exemple parfait de la raison d’être de Game Side Story d’un point de vue des gros jeux. Pourquoi mettre en Une ce jeu estampillé Spider-Man ? Tout simplement parce qu’à force de critiquer les adaptations, on en vient à oublier que certaines peuvent être réussies. On va alors essayer de rappeler aux joueurs qu’un jeu est un jeu et que par conséquent, ils sont tous différents et ne doivent pas être jugés sur leur sujet ou sur leur appartenance à un quelconque esprit marketing. Dis-t-on d’une musique qu’elle est mauvaise lorsqu’elle est surmédiatisée ? Les esprits chagrins oui, mais pas ceux qui aiment un tant soit peu l’objectivité.

Lire la suiteSpider-Man : Shattered Dimensions

AaAaAA!!! – A Reckless Disregard for Gravity

Avec un nom forcément inventé pour ennuyer tous les testeurs du monde et les bases de données des sites de jeux vidéo, ce AaAaAA!!! (pour les intimes) joue la carte de la dérision totale. Qu’en est-il cependant du fun que ce jeu procure ?

Lire la suiteAaAaAA!!! – A Reckless Disregard for Gravity

Interview – Ichiro Lambe de Dejobaan Games

Faisant partie de ces jeux réellement différents qu’on aime partager, AaaaaAAaaaAAAaaAAAAaAAAA!!! de Dejobaan Games est aussi l’un des plus grands succès en terme de ventes Indé sur toutes les plateformes de distribution de jeux dématérialisés. Ichiro Lambe revient sur ce succès pour Game Side Story avec un petit détour sur ses créations passées, sa vision de l’Indépendant et la même dose d’humour qui donne tant de non-sens délectable aux jeux de Dejobaan Games. Cet homme est dingue et ces jeux sont aussi fous que lui. Appréciez !

Lire la suiteInterview – Ichiro Lambe de Dejobaan Games