Abzû

S’il était possible de tomber amoureux d’un jeu, je crois qu’en ce moment, ma flamme se porterait sur Abzû. Alors forcément, ma partialité en a pris un coup. C’est peut-être l’accumulation des déceptions ces derniers temps qui ont pu avoir raison de ma personne, me poussant inexorablement dans les bras palmés de celui-ci pour une danse aquatique sans pareil, et pourtant réminiscente d’expériences similaires. Car il s’agit bel et bien d’une expérience à la fois auditive et visuelle, comme seul le jeu vidéo et le cinéma en sont encore capables de nos jours. C’est ce que je vais tenter de vous conter.

Lire la suiteAbzû