Cuisine Royale

Blague du 1er avril pour tous les fans des jeux Gaijin, Cuisine Royale est devenu un vrai titre à part entière vendu sur les stores les plus célèbres. Le principe est absolument bête : c’est du Battle Royale mais avec des ustensiles de cuisine et des chaussures de lapin qui vous font bondir. C’est profondément à coté de la plaque en termes de game design et pourtant, ça fonctionne.

Curieux après y avoir joué une bonne dizaine d’heures en groupe avec les bons amis et le bon recul pour ne pas prendre le jeu assez au sérieux pour s’y ennuyer, nous sommes allées découvrir les nouveautés à venir. La Gamescom avait donc le droit à son gros stand Cuisine Royale coté Business et la présentation ne fut pas des plus ennuyantes.

On nous a annoncé une chose, mais pas des moindres : l’apparition de Saisons dans Cuisine Royale. Une saison = une cuisine traditionnelle et la première sera la cuisine Italienne. Un tableau de craft proposera de mélanger tout un tas d’ingrédients trouvés dans la zone de jeu, pizza et autres savoureux et gras mets, pour obtenir des objets de personnalisation du personnage forcément débiles. Chaque jour aura ses quêtes qui amèneront de nouveaux objets à débloquer et évidemment, il y aura un « Kitchen Pass » qui, payant, proposera des ingrédients de grande qualité pour toujours plus de costumes débiles. La monétisation du jeu, voilà ce qui nous a vraiment été présenté ces jours-ci à la Gamescom !

Même si la présentation d’alcools qui réduisent la douleur en jeu était intéressante, c’est surtout cette idée d’objets qu’il est possible de vendre sur le marché de Gaijin qui nous fait nous poser des questions. Est-ce que l’argent récolté va au joueur ? Sur le compte Gaijin ? Peut-il être utilisé sur d’autres jeux du même éditeur ? (Pour ça, on n’en doute pas un seul instant). On nous annonce l’absence totale de Pay to Win et clairement, ce n’est que du cosmétique et quiconque ne souhaite pas mettre d’argent dans le jeu le pourras… Mais si le succès est au rendez-vous ce sera bien Gaijin, le grand gagnant.

Vasquaal fait le bilan des Tendances 2017

Note du rédacteur en chef, Skywilly, qui adore se citer lui-même et se regarder dans la glace au moins une fois toutes les heures : “Quand j’ai demandé à Vasquaal de me faire une petite liste de Noël comme ses comparses, il a sorti son plus beau clavier et nous a écrit un magnifique article sur les tendances de l’année et ce qui l’a marqué. Il ne fait jamais rien comme tout le monde, mais il le fait bien ! Voici donc cet article passionnant pour tous ceux qui auraient oublié pourquoi cette année de jeu vidéo fut assez folle, riche et sans doute déterminante pour la suite.”

Lire la suiteVasquaal fait le bilan des Tendances 2017

The Darwin Project : un nouveau Battle Royale

Scavengers est un nouveau studio de Montréal qui nous propose un tout jeune Battle Royale en devenir. Dans la neige, vous devez crafter, pister et poser des pièges pour venir à vous des neuf autres concurrents. Que penser pour l’instant de ce titre, que nous avons pu essayer en Alpha fermée ?

Lire la suiteThe Darwin Project : un nouveau Battle Royale

PlayStation All Stars : Battle Royale

La rencontre de plusieurs figures emblématiques du jeu vidéo se fait toujours avec beaucoup de risques. Cette compilation de héros sortis sur les consoles de Sony, sans qu’il n’en aient forcément la primeur ni qu’ils soient très nostalgiques en ce qui les concerne tous, tente d’offrir un Smash Bros décent à une PlayStation 3 en possible fin de vie. Avec succès ?

Lire la suitePlayStation All Stars : Battle Royale

Dungeon Defenders : Obama entre en scène

Non, ce n’est pas une blague. Pour fêter cette année électorale qui n’est pas que française, je vous le rappelle, Trendy Entertainment s’est amusé à modéliser Barack et Michelle Obama, Mitt Romney et George Washington (!) pour les faire combattre dans Dungeon Defenders et son mode Battle Royale, proposant des arènes spécifiques avec des armes uniques et des familiers originaux tels que le Singe démocrate, l’Elephant républicain, des gants de boxe et autres sympathiques folies.
Ce DLC est entièrement gratuit et on rêve déjà que les développeurs nous fassent la même chose avec nos emblématiques politiques français !

Lire la suiteDungeon Defenders : Obama entre en scène