La folle histoire d’amour entre Google Chrome et Bastion

par Hiji le 10 décembre 2011 à 15:07- Actualité - Bastion - Jeux - PC


Ami gamer, je lis l’insouciance et l’envie de découvrir de nouvelles choses dans tes yeux. Tu ne cracheras donc pas sur cette news, qui comme tu vas le découvrir, nous prouve à quel point le jeu-vidéo connait des transformations qui nous auraient semblé impensables il y a encore quelques années. Prend un siège et écoute moi.

Si tu as la chance de posséder un PC assez puissant chez toi ou chez ton lieu de travail, tu t’es sûrement déjà essayé aux jeux, matérialisé ou non. Fier de toi tu alignes les heures de jeux, mais que dirais-tu d’essayer le jeu sur un navigateur Internet. Attention hein, du vrai jeu, pas du CityVille ou autre cochonnerie. Tenté ? Alors télécharge Google Chrome, économise quelques 14,99$ et prépare toi pour Bastion. Oui, oui, le même que sur Steam et le service de téléchargement de la 360 et PS3. Mais dis moi, tu ne trouves pas ça un peu osé toi, de dépenser de l’argent pour un jeu tournant sur un simple navigateur ?

 

Mots-clefs : , , , , , ,


Partager :


Partager

Il y a 3 commentaires

  1. Gib dit :

    La performance technique est ainsi incroyable…

    Au début aussi je ne voyais pas l’intérêt d’acheter le jeu via chrome. Mais à la réflexion, c’est quand même super agréable comme type de plateforme. Aucune installation ni download préalable (!), je peux jouer de chez moi, puis continuer ma partie au boulot, ou dans le train avec mon portable, le tout encore une fois sans autre opération que le log à mon compte Google. Ce genre de port au passage et si je ne m’abuse pas, rend le jeu compatible Mac et Linux.

    Alors ouai, ya encore plein de trucs qui manquent ( choix de la langue, gamepad.. ) mais c’est prévu à terme.

  2. Gib dit :

    -ainsi +assez

    Je crois que je me suis un peu trop avancé, dans le train ca va être dur, il faut une connexion internet haha <_<

  3. Hiji dit :

    Tes pensées rejoignent les miennes : une révolution assez incroyable qui n’en est qu’à ses débuts. Wait & See comme on dit :)

Laisser une réponse