Billet d’humeur : La gaucherie

L’un des plus grands plaisirs lorsque l’on a un nouveau jeu entre nos mains est de pouvoir appuyer sur le sacro-saint bouton « New game », ou équivalent, pour découvrir les premières minutes d’un jeu, où des étoiles encore plein les yeux, nous sommes incapables d’y voir les défauts de celui-ci.

Même les américains ont élus un président qui signe de la main gauche !
Même les américains ont élu un président qui signe de la main gauche !

Avant cette étape, tout joueur PC ira faire un petit tour dans les options graphiques afin d’adapter ces dernières à sa machine. Puis, une petite minorité de gens vont, par obligation, ouvrir un autre menu de configuration afin de profiter du jeu dans des conditions optimales. Je parle ici de la reconfiguration des touches du clavier (et souris) obligatoire entre autre pour les gens souffrant de gaucherie, ou communément appelé « put*** de gaucher de merde ». Habituellement, au moins une fois sur deux (jaugé au pifomètre de ma bibliothèque Steam), à ce moment précis j’insulte les développeurs (ou leurs mamans) tout simplement parce que cette option est inexistante.

Ce qui est malheureux dans cette histoire, c’est que cette tendance est de plus en plus fréquente depuis les quatre/cinq dernières années, alors que la question ne se posait même pas tellement cette option était présente par défaut auparavant et ce, depuis les débuts du jeu sur PC. Cette option devient tellement un luxe que certain développeur osent l’annoncer comme étant une feature du jeu ! Même si je ne suis pas développeur, mes connaissances dans ce métier sont suffisantes  pour savoir que cette partie n’a rien d’insurmontable à développer, en dehors d’une interface ergonomique pour le menu.

Ce besoin de remapping de touche est primordial dès qu’un jeu demande de la précision : Jeu de shoot à la première personne, jeu d’aventure demandant un minimum de précision pour réaliser les actions nécessaires sur un jeu à la troisième personne, Twin Stick Shooter demandant une précision sur l’angle de tir, sont les principaux types de jeux impactés par cette nécessité. Si dans certain cas le pad peut remplacer le combo “clavier souris”, on se heurte au même problème : la précision que l’on a avec le stick droit restera moins bonne et par conséquence, procurera une expérience de jeu encore moins bonne. Hélas, si l’on pouvait penser que le jeu sur écran tactile (mobile/tablette) était épargné, ce n’est hélas pas toujours le cas puisque l’on trouve très souvent l’interface de jeu à droite (faite pour être manipulée avec votre pouce droit), cachant la moitié de l’écran dès que l’on utilise l’autre main.

Le plaisir de jeu, s’il vient en grande partie de la réalisation et des mécaniques de gameplay d’un jeu, vient aussi du confort physique du joueur, dont celui de son corps vis-à-vis du contrôleur. Si le fait d’être crispé sur un pad n’est pas dérangeant lors que les bras son détendus (avec le pad au niveau des genoux en position assise), il en est tout autrement si l’on place ce dernier au niveau d’une table. Il en va de même pour le combo clavier / souris, où l’ouverture du corps est primordiale à mi-hauteur (qui justifie en partie l’utilisation de ZQSD pour les droitiers). Si jouer crispé sur un clavier est rapidement fatiguant (en jouant avec ZQSD main droite et souris main gauche, souris à gauche du clavier), l’utilisation d’une configuration de base faite pour droitier est injouable pour un gaucher. Placer votre souris à gauche, maintenez la touche Z (avancer) et appuyez sur la touche de saut (espace). Bon courage !

Quoiqu’il en soit, gaucher ou non, l’ergonomie est quelque chose de primordiale, où chaque seul le joueur lui-même est capable d’optimiser son layout de jeu. Alors, cher développeur, plutôt que de nous tendre le bâton pour insulter vos mamans (et nous empêcher de jouer à vos jeux), laissez-nous choisir nos touches, sauf si vous avez une bonne raison pour. Et là… je suis très curieux de vous écouter.

Crim

Intégriste gaucher depuis 1983. Les cailloux: GOTY des armes depuis 2013.

3 pensées sur “Billet d’humeur : La gaucherie

  • 12/06/2016 à 21:31
    Permalink

    Comme toi je souffre du double handicap clavier azerty et gaucher. Bon il y a pire dans la vie c’est vrai. Le jeu vidéo paramétrable à l’extrême par sa nature même pourrait penser à moindre coût à tous ceux qui sortent un tant soit peu de la norme. La gaucherie est bien là d’avantage du côté du développeur que du côté joueur. Le label “ami des gauchers” reste à inventer. Et il le restera longtemps encore car la loi du marché ne l’impose pas puisque nous achetons tout de même les jeux.

    Répondre
  • 15/06/2016 à 21:04
    Permalink

    Depuis 20ans, les gauchers ont toujours été oubliés tant côté matériel que software…
    Ca passait plus inaperçu au début avec des jeux comme les point’n click & les hack slash, où le principal outil était la souris donc pas trop de soucis, voir le joystick pour les vieux jeux sur Amstrad, même les premiers jeux 3D comme les premiers Tomb Raider utilisaient les flèches directionnelles par défaut (pas encore de souris)… après ça…
    Personnellement j’ai toujours eu une config PC en gaucher ce qui n’est pas une mince à faire effectivement quand on ne peut pas reconfigurer les touches, qu’une seule partie ou que certaines touches (comme les flèches, enter etc…) ne sont pas reconnues ou utilisées par le jeu par défaut en option non modifiable…on se retrouve parfois à faire 2 actions sur la même touche….
    Surtout que je n’utilise pas la position “zqsd” qui n’est pas adaptée, mais le clavier numérique la majorité du temps ou au pire en position “oklm”, le tout avec un clavier compact où le pavé numérique est sans espace avec le reste & accolé aux flèches (qui remplace les touches ‘espaces’ & ‘alt’ par exemple…) & là adieu aux super clavier de gamers je n’en ai jamais trouvé d’adapté…(?)
    Heureusement côté souris, il en existe au moins une gamer en gaucher pur pour avoir 5 touches ou quelques souris neutres, & sinon quelques logiciels pour reconfigurer les touches du clavier…
    Chaque nouveau jeu apporte un peu son lot de galères ou d’incompatibilités & on perd souvent +1/2 heure pour reconfigurer ses touches voir plus quand il ne faut pas les reprendre plusieurs fois pour les optimiser…
    De nos jours, il faudrait presque rajouter un “Achievement” supplémentaire pour les joueurs gaucher sur certains jeux…

    Répondre
  • 25/06/2016 à 11:32
    Permalink

    Ouaip…. Vieux joueur de 40 ans passés, et faisant donc parti des “premiers” gauchers “non contrariés”, je peux comprendre Crim..
    Mais comme tous les objets qui sont autour de moi, ils ont été conçus.. PAR et POUR des droitiers !
    Donc la règle c’est bien “s’adapter ou mourir” . :-(

    personnellement , je joue en mode droitier (et pourtant, j’écris comme Obama… J’ai même eu la “grande joie” de me faire opérer du canal carpien…) et finalement je me suis habitué.
    C’est comme conduire en voiture : on s’habitue et je suis même tenté de penser que les gauchers ont un avantage avec la conduite à “gauche”…

    Seuls des développeurs gauchers peuvent comprendre et tenir compte de cette “particularité” des gauchers.

    Ce qui m’étonne c’est bien la stabilité des chiffres : on a entre 8 et 15 % de gauchers (et de gauchères..) dans la population, avec une grande stabilité … Bizarre , non ? Pourquoi pas 50 / 50 ?
    Amis gauchers : un jour nous dominerons la Terre ! (SI SI…)
    Ah tiens , au fait : le 13 aout en France c’est la journée nationale des gauchers (cf wikipédia…)

    Répondre

Répondre à Thomisus Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.