À l’abordage avec One Piece

Non, n’insistez pas, je ne tenterai pas d’explications sur la trame narrative de ce manga désormais aussi célèbre que Naruto. Pourquoi ? Parce que je n’y connais rien, et que je ne souhaite pas recevoir une tonne de mails d’insultes venant de la part des fans de cette série. Néanmoins, je peux toujours vous fournir quelques screenshots de ce tout nouveau jeu exploitant cette licence (très) juteuse.

One Piece Pirate Musou est donc le tout nouveau jeu mettant en scène le grand Luffy, pirate et homme élastique de son état. Non content d’être le jumeau caché de Mister Fantastic, le jeune homme s’est fixé un objectif simple : devenir le roi des pirates. Bien que cette phrase n’est en rien révélatrice de l’histoire du jeu, elle me permet de poser les bases de cette saga, et d’informer ceux qui en savent encore moins que moi. Etant donné que le titre exploite un animé, le choix d’un graphisme cell-shading est donc parfaitement logique, tout comme les couleurs criardes.

Prenant la forme d’un beat’em all, le jeu nous surprend déjà sur un point et nous pousse à ce problème existentiel : pourquoi le jeu n’est-il prévu que sur les PS3 japonaises, alors que depuis un certain temps la franchise n’était exploitée que chez Nintendo avec quelques fois une sortie européenne ? Le pirate bouderait-il la Wii ou la DS ? Si ces questions ne trouveront sans doute jamais de réponse (les voix des studios sont impénétrables, contrairement à notre porte-monnaie), ces quelques screens auront vite fait de rassurer les fans, Luffy se montrant particulièrement en forme sur ces derniers.


 

Petit nouveau.

Hiji

Petit nouveau.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.