Hardware

Casque/Micro Sans-Fil RAZER Kaira

Skywilly
Publié le 26 février 2021

Constructeur

RAZER

Date de Sortie

05 novembre 2020

Compatibilité

XBOX et PC (avec adaptateur officiel Microsoft)

Prix conseillé

119 €

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur reddit
Partager sur email

Razer joue toujours la carte du Chroma, cette technologie pleine de lumière rythmée à vos applications, jeux et musiques, tout en étant compatible avec les autres périphériques de la marque afin de faire de votre bureau de travail ou d’amusement le plus beau des feux d’artifices. Inutile, mais donc indispensable. Néanmoins, seul le Kaira PRO qui coûte 30 € de plus que ce Kaira “normal” est compatible avec Chroma. Que vaut donc ce casque sans lumière qui enlève 50% de l’intérêt qu’ont les joueurs à craquer pour Razer et ses prix qu’il faut avouer assez exorbitants ? Et bien, en toute honnêteté… Il fait pratiquement tout comme il faut.

Un micro d'une clarté etonnante

Avant de rentrer dans les détails de ce micro de qualité, vous retrouverez ci-dessous un extrait audio de moi-même qui parle en situation normale, sans aucun traitement audio. Oui, le silence en fond, le bruit léger (facilement corrigeable sur PC), c’est natif à cette extension micro. Je fus aussi étonné que vous et nul doute que je vais continuer à m’en servir.

Vous l’entendez, le micro est très clair, d’une grande qualité surtout sur un casque sans-fil. Nos précédentes découvertes n’étaient clairement pas aussi concluantes et on a là un micro bien capable de proposer du Stream de qualité et des parties entre joueurs qui soient claires et limpides. Ça ne sera évidemment pas parfait pour des vidéos plus professionnelles, sur Youtube par exemple, mais honnêtement, il en a le potentiel !

Le seul souci du micro finalement, c’est son extension, pliable, mais impossible à “ranger”, à détacher, à plier dans une direction de façon assez intéressante pour qu’on n’ait pas l’impression qu’il veut se coller à nous quoi que l’on fasse. En jeu, ce n’est évidemment absolument pas contraignant, mais dès qu’il s’agit d’utiliser le casque uniquement pour écouter du son, le micro dérange un peu. Il y a un long temps d’adaptation à avoir, surtout si vous avez déjà un micro/casque dont le micro peut être recourbé pour ne plus vous gêner. On pourrait penser que c’est un détail, mais sincèrement, on ne voit vite plus que ça à l’utilisation.

Un son qui a la qualité de son prix

Au niveau du son, on a le droit à une gestion de celui-ci via les pilotes Razer, permettant de passer d’un mode normal très clair et plutôt propre à un mode BASS qu’on aimera beaucoup pour son dynamisme et son efficacité dès l’écoute d’un gros Muse bien choisi ou d’un Caravan Palace des meilleurs jours du groupe. De ce point de vue, pas de soucis précis à mettre en avant : les grands spécialistes du son sauront le comparer à un autre casque de grande qualité pour dire si oui ou non, il est meilleur qu’un autre, mais pour le grand public, le joueur qui veut juste un bon casque de haute qualité, ou même pour de la bureautique posée avec du gros son dans les oreilles, ce Razer Kaira fait dans l’efficace jusqu’au bout. Aucune fausse note (oui, c’était plutôt facile). Un autre mode “FPS” est disponible, uniquement intéressant pour les jeux trop bruyants afin de mieux s’entendre entre joueurs entre douze-mille coup de feu à la gatling.

En plus de tenir 12 heures sans tomber à plat, le casque a une distance de captation vraiment intéressante. J’ai pu aller jusqu’à 4 mètres (sans trop de murs porteurs entre ma Xbox et la distance atteinte) sans que le son ne sature. Plutôt étonnant surtout que généralement, au delà de 2 mètres, on perd déjà en qualité sur les autres casques.

De la connectique... compliquée !

Comme pour tout casque sans-fil, le bat blesse toujours à la connectique qui se doit d’être compatible avec le plus grand nombre de possibilités. Si vous achetez le Kaira PRO (qui coûte donc 40 € de plus et fait de la lumière façon Chroma), vous aurez la possibilité de chopper votre Bluetooth de téléphone, de PC (si équipé d’un capteur) ou de tout autre matériel compatible. Mais pour ce Kaira “pas Pro”, la compatibilité n’est faite qu’avec les périphériques Xbox. Cela ressert grandement les possibilités. Sur Xbox S et X, le casque fonctionne parfaitement. Il faut télécharger l’application “Razer Headset Setup for Xbox” pour mieux s’en servir et pouvoir choisir entre les différents modes d’écoute.

Sur Xbox Series S et X, au moment de ce test, Microsoft a un gros problème de compatibilité avec tous ses périphériques audio en Bluetooth. Pour la version rapide : en gros, dès que vous connectez votre casque, qui fonctionne parfaitement, tout ira très bien. Mais au prochain redémarrage de la console en veille, votre manette ne sera plus reconnue. Précisons que cela est un souci venant de Microsoft et clairement pas de Razer puisque plein d’autres marques ont le même souci. Microsoft promet depuis Janvier 2020 que cela sera corrigé rapidement… (Si jamais vous avez le souci, la solution revient à laisser votre bouton d’alimentation de la console appuyée pour que celle-ci redémarre entièrement, au-delà de la veille, puis reconnaisse enfin de nouveau votre manette).

Dernier point d’ailleurs, histoire de chipoter (mais je suis sûr que c’est important pour beaucoup) : les boutons sont très mal placés sur les côtés du casque. Le bouton Power est juste en-dessous du contrôle du volume, à gauche du casque, lui-même en-dessous du bouton permettant de couper/activer le micro. À droite, c’est pire : le contrôle du mode de son (Normal/Bass/Jeu) est juste au-dessous du bouton de reconnaissance Bluetooth. Heureusement, on s’y fait vite.

Sur PC, sans Kaira PRO, il va falloir absolument posséder l'adaptateur Wireless officiel qui coûte autour de 25 € (au-delà, c'est du vol). C'est contraignant dans le sens où encore une fois, pour le même prix, on peut se permettre de passer au Kaira PRO (et ses jolies lumières, l'a-t-on déjà précisé ?). Reste qu'avec l'adaptateur, sur PC, tout fonctionne parfaitement.

C’est un très bon casque. Confortable par ailleurs, bien serré, reposant nos oreilles dans une douce mousse qu’on adopte rapidement, à l’autonomie d’environ 12 heures en pleine charge. Mais c’est aussi la version “moins bonne” d’un Kaira PRO qui en plus de ses lumières Chroma a surtout le droit à du Bluetooth global pour être connecté au plus grand nombre de périphériques. Ce Kaira “pas Pro” ne se réserve qu’aux consoles Xbox et aux PC si vous avez le bon adaptateur. Autant craquer pour le PRO si vous avez le budget, car au-delà de son prix évidemment élevé, cette gamme de Kaira signée Razer est de grande qualité. Mention spéciale pour son micro, très efficace, qu’on attendait pas si propre.

Returnal

La boucle est bouclée ?

Laisser un commentaire