The MISSING : J.J. Macfield and the Island of Memories

Yurei ? démembrements ? peluche qui vous envoie des sms ? jeu cassé ? Peu de doute possible, nous sommes face à l’œuvre de Hidetaka Suehiro, autrement connu sous le nom de SWERY. Sa pièce qui vous est aujourd’hui présentée s’intitule The MISSING : J.J. Macfield and the Island of Memories, que nous raccourcirons The MISSING.

Lire la suiteThe MISSING : J.J. Macfield and the Island of Memories

Earth Defense Force 4.1 : The Shadow of New Despair

Débutée à l’aube des années 2000 sur PS2 comme étant des jeux à petit budget, la série des Earth Defense Force n’en est pas moins un porte étendard du third person shooter japonais qui a su se faire une place de choix dans le cœur des aficionados de bons mauvais jeux. Car en effet, les EDF assument pleinement leur statut de productions de seconde zone en sautant à pieds joints dans le grotesque et nanardisant, ce qui en fait tout son charme pourra-t-on dire, mais qui de fait ne plaira pas à tout le monde. Typiquement japonaise et peu distribuée en Europe, la série avait fait un crochet par un épisode développé par les américains de Vicious Cycle afin de conquérir de nouveaux publics mais qui avaient échoué à la tâche en tentant d’en faire un bon jeu, sans panache et au contenu famélique. Nous tairons donc le nom d’Insect Armageddon.

Lire la suiteEarth Defense Force 4.1 : The Shadow of New Despair

“Financer la création de son studio de jeux vidéo” par Mr.Helmut

Cet article est une adaptation de celui que j’ai originellement posté sur wefrag.

Lorsque l’on voit divers studios ouvrir leurs portes, on s’imagine souvent qu’ils ont réussi à obtenir un financement leur permettant d’assurer le développement de leur(s) premier(s) titre(s). En réalité, je ne pense pas être loin en disant que 90% des nouveaux studios indé français sont sans le sou (et le restent souvent 1 à 2 ans). Même les grands noms vous le diront : il n’y a pas de secret. Le but de cet article est de désépaissir le sujet et de mettre en avant la difficulté de créer une entreprise dans le secteur du numérique en France. Nous verrons que les options les plus pragmatiques sont souvent celles auxquelles on s’attend le moins. Tour d’horizon des possibilités.

Lire la suite“Financer la création de son studio de jeux vidéo” par Mr.Helmut

“Comment j’ai échoué à travailler de chez moi” par Mr.Helmut

Il y a un an, je quittais mon job pour créer Flying Oak Games, passant de 3h de transport quotidien vers Luxembourg-Ville façon “métro-boulot-dodo” à un train de vie beaucoup plus souple. À la création de la boîte, le but était de faire durer la période de lancement le plus longtemps possible (idéalement 2 ans), afin de mettre un maximum de chance de notre côté. Ceci est notamment passé par le fait de faire l’économie d’un local et de bosser en télétravail, car mine de rien, cela peut assez vite coûter une blinde. Cette situation était bien évidemment temporaire, une entreprise ne pouvant utiliser l’adresse d’un particulier que pendant un temps limité. Je vous partage ici mon petit retour d’expérience concernant ce changement de train de vie, et notamment de comment j’ai échoué à bosser seul à la maison.

Lire la suite“Comment j’ai échoué à travailler de chez moi” par Mr.Helmut