INVERSUS

Il y a une chose que je trouve particulièrement intéressante dans le jeu vidéo, c’est l’abstraction. Elle est souvent la plus présente dans des jeux indépendants, pour des raisons simples : l’abstraction s’accompagne souvent de minimalisme. Cela se fait autant au niveau audio-visuel – de façon assez évidente – qu’au niveau des mécaniques de gameplay – notamment en ayant un nombre très limité de mécaniques autour desquelles le jeu est bâti. INVERSUS baigne autant dans l’abstraction que dans le minimalisme, ce dernier étant sans doute une conséquence d’être développé par une seule personne, Ryan Juckett dont c’est le premier jeu en indépendant après des années sur des jeux AAA.

Lire la suiteINVERSUS

Message Quest

J’ai vraiment beaucoup de mal à me faire aux Point & Click. Trop verbeux, trop tirés par les cheveux (« défoncer un matelas avec un compas, récupérer un ressort et fabriquer une microfusée avant de parler au garde 3 fois, puis finir de mentionner le déjeuner de la belle-tante ») et qui donnent cette impression de déjà-vu (pourquoi doit-on utiliser presque systématiquement du papier toilette ? Pourquoi mon personnage est-il toujours amnésique ?). Alors quand GSS me propose un petit P&C casu’ tout mimi qui sort du lot artistiquement parlant, je saute dessus.

Lire la suiteMessage Quest

Olliolli

Quand j’étais petit un jour je faisais du skate dans la rue en face de chez moi (on a tous essayé !). Je voulais faire une petite figure, j’ai pris de l’élan… puis une roue de mon skateboard s’est bloquée à cause d’une pierre. J’ai été éjecté et j’ai fait exprès de rouler sur 4 ou 5 mètres pour donner du style à la chute. En me relevant, l’air de rien j’ai dit que tout allait aux gens avec moi, puis je suis rentré. Résultat : pied cassé et un fou rire général dû à la chute. La classe.

Lire la suiteOlliolli