Return of the Obra Dinn

Si c’est la première fois que vous lisez quelque chose à propos de Return of the Obra Dinn, je vous conseille fortement de ne rien lire d’autre. Non pas que j’ai la prétention d’avoir la vérité sur le jeu, juste que c’est un jeu à découvrir entièrement. Moins vous en saurez dessus, plus belle sera la découverte. Sachez juste que Lukas Pope, son créateur, est un très grand malin et une personne un peu à part aussi. Là où on rêve tous de devenir pompier, médecin ou astronaute (parce que c’est les métiers du bien dans la vision un peu étriquée dans lequel on vit), lui il rêvait de travailler comme agent de douane à la frontière (Paper Please)… ou agent d’assurance, dans le jeu qui nous intéresse aujourd’hui.

Après 5 ans de disparition, le bateau Obra Dinn a été retrouvé. Pour faire jouer ou non l’assurance, vous allez devoir comprendre ce qui est advenu des 60 membres d’équipage et passagers qui étaient sur le bateau. Pour cela, vous aurez trois photos, où apparaissent toutes les personnes ainsi qu’un listing avec le nom de chacun, son rôle et sa nationalité. Vous devrez mettre un nom sur un visage et déterminer ce qui lui est arrivé, grâce à une montre magique qui vous montrera le dernier instant de la personne sur le bateau. Le génie de Lukas Pope est de rendre le joueur enquêteur plutôt que d’incarner un personnage qui mène l’enquête.

Que cela soit l’image, le son ou l’écrit, il faudra faire attention à tous les détails pour espérer résoudre ce Cluedo géant, sachant que les profils se valideront de trois en trois. C’est malin, ingénieux et c’est une narration parfaitement maîtrisée. Foncez !

Crim

IGF 2014 : Papers, Please rafle la mise !

C’est ce week-end que se déroulait l’Independant Games Festival, en marge du GDC à San Francisco et c’est donc tout naturellement que nous vous retransmettons les résultats plutôt sympathiques de cette nouvelle édition. Mine de rien, le gagnant est reparti avec un chèque de 30,000 $.

Lire la suiteIGF 2014 : Papers, Please rafle la mise !

Et les finalistes de l'IGF 2014 sont…

Chaque année, l’Independant Games Festival décerne des prix à des jeux indépendants ayant marqué l’année vidéoludique. Encore une fois, c’est aussi et surtout un bon moyen de retrouver les jeux qui nous ont fait vibrer ou ceux qu’il ne faut pas rater. Voici la liste des finalistes avant le grand final, ou les heureux élus pourront gagner jusqu’à 60,000 $ ! Si vous voyez un jeu lié, c’est qu’on en a déja parlé sur le site (en test, preview ou autre). Bonne découverte !

Lire la suiteEt les finalistes de l'IGF 2014 sont…

Papers, Please

Le jeu vidéo sait être divertissant, impressionnant, prenant, stimulant. Il sait happer le joueur dans un univers, défier son habileté et son intelligence. Paper, Please fait partie de ces rares œuvres qui vont au-delà de tout cela, qui propulsent le jeu vidéo dans des sphères d’expérience uniques. Bienvenue en Arstotzka.

Lire la suitePapers, Please

Papers, Please : Valve n’a plus de papier

On va passer sur le jeu de mots du titre, d’accord ? Je ne voulais pas en refaire un avec “vapeur” dans le nom parce que je le fais tout le temps, donc j’ai décidé de mettre celui-ci même si c’est pas très drôle ou quoique ce soit. Donc vous allez juste lire la news et faire comme si vous n’aviez jamais vu que celle-ci avait un titre avec un jeu de mots dedans.

Lire la suitePapers, Please : Valve n’a plus de papier

Preview – Papers, Please (PC, MAC)

Un “Dystopian Document Thriller”, c’est ainsi que son créateur Lucas Pope définit ce jeu pour l’instant gratuit, en version bêta librement diffusée sur son site officiel, qui sort complètement des sentiers battus. Un véritable O.V.N.I en devenir !

Lire la suitePreview – Papers, Please (PC, MAC)