“Créer, sans le vouloir, des jeux très similaires…” par Eniimal

Ce papier fait référence / suite à plusieurs articles anglophones ayant été publiés cette semaine. Voici un petit récap : cette semaine, un développeur s’est plaint que son application, Rotable avait été volée par un studio (Ketchapp), cloné puis publié sous un autre nom Circle Pong et sous le nom d’un autre dévellopeur (App Cow).

Lire la suite“Créer, sans le vouloir, des jeux très similaires…” par Eniimal

Oceanhorn : Monster of Uncharted Seas

Transfuge des plateformes mobiles, avec ses vrais airs de Zelda : Windwaker, Oceanhorn tente de percer dans la gamme des jeux d’aventure et d’exploration. Coloré, musicalement entraînant, Oceanhorn réussit-il réellement à satisfaire les amoureux du genre ?

Lire la suiteOceanhorn : Monster of Uncharted Seas

Le pied de nez énorme à Candy Crush Saga

A la dernière minute, un Diversifier sauvage est apparu sur la toile : citer Candy Crush Saga dans le nom du jeu, de quelque façon que ce soit. Tout cela a cause d’une horrible actualité révoltante…

Lire la suiteLe pied de nez énorme à Candy Crush Saga

Hotel Transylvanie

A chaque film d’animation, on a le droit à une adaptation en jeu vidéo. Le dernier film de la branche animée du géant Sony n’échappe pas à la règle et ce sont les petits gars de Way Forward (Mighty Switch Force) qui s’en occupent. Au final, on a un jeu bien différent que prévu !

Lire la suiteHotel Transylvanie

FortressCraft : meilleur lancement d'un jeu Indie sur Xbox

Ce plagiat éhonté de Minecraft fait beaucoup parler de lui depuis son lancement dans la section Indie de Microsoft et sa Xbox 360. Le jeu vient de dépasser les 30.000 copies vendues sur 40.000 téléchargements de démo jouable effectués par les possesseurs d’un compte Xbox Live. Cela fait un ratio de 75% d’achat après essai et c’est une véritable première.
Bien entendu, cette réussite est vue d’un très mauvais œil de la part de certains joueurs et développeurs. On les comprend un peu et surtout, cela montre bien que la section Indie accueille tout et n’importe quoi. Les très sympathiques rédacteurs de Armless Octopus nous rappellent qu’en face, un jeu totalement novateur comme Breath of Death VII a atteint les 30.000 copies vendues en 5 mois. Et dire que FortressCraft est estampillé “Chapter 1”