Frozen Synapse

La stratégie est morte ? Les jeux difficiles d’accès n’existent plus ? Un peu marre des titres grand public qui pullullent dans vos rayons de jeux vidéo favoris ? Je crois que les développeurs de chez Mode7 ont exactement ce qu’il vous faut…

J’aime quand un plan se déroule sans accrocs

Frozen Synapse part d’un postulat très simple, sur fond d’un scénario futuriste anecdotique (mais bien écrit), le jeu tente de faire passer Syndicate pour un PEGI 3. Vous êtes au controle d’un commando de différentes classes, que ce soit au shotgun, au fusil, à la grenade et bien d’autres jouets. Sur une carte en vue aérienne (mais en 3D), générée totalement aléatoirement, vous devez jouer avec le décor et vous frayer un chemin jusqu’à l’ennemi pour l’éliminer façon Jack Bauer., les clichés en moins. Pour cela, il va falloir participer à un tour par tour assez original.

Vous commencez par placer des points de mouvements à vos unités. Il faut alors configurer leur façon d’avancer (couchés par exemple ?), le champ de vision qu’ils doivent adopter, si oui ou non ils gardent leur armes bien en avant au cas ou un ennemi surgirait de nulle part, puis bien d’autres choses encore. Le jeu propose une grande liberté d’action et se révèle grandement tactique, avec des possibilités stratégiques passionnantes. Mais un peu de “hasard”, de réalisme surtout, vient mettre un peu de piment dans la partie.

Car si effectivement il est possible de visualiser les actions de ces personnages, “pour de faux”, cette simulation proposée ne prend pas en compte les mouvements ennemis. Au lancement du test de votre stratégie, les ennemis restent positionnés au même endroit. Plutôt facile donc. Mais lorsqu’on valide le tour, tout prendre une autre envergure. Un petit calcul de l’ordinateur plus tard, l’action se met en place : la stratégie semble bonne, mais celle de l’ennemi l’est tout autant. Ils vous prennent par derrière, rivalisent d’ingéniosité et exterminent toute votre équipe dès votre premier tour pourtant savamment préparé ? Bienvenue dans Frozen Synapse.

Réellement hardcore

Petits joueurs, passez votre chemin. Frozen Synapse est pour les durs, les fous, ceux qui aiment perdrent une centaine de fois pour parvenir à une petite victoire. Le jeu est extrèmement dur et les raisons sont nombreuses : une richesse de gameplay incroyable, une intelligence artificielle diabolique, un jeu réaliste (une balle est c’est la fin). Mode7 n’a pas fait les choses à moitié et offre réellement aux amateurs d’opérations commandos leur lot d’adrénaline. Du coup, c’est peu accessible et vite enervant. Mais il faut s’accrocher.

Car Frozen Synapse, en plus d’être plutôt joli avec ses couleurs vives et musicalement intéressant, a plus d’un tour dans son sac. Certes il y a le monde campagne et sa cinquantaine de missions à la difficulté grandissante, qui fait clairement office de tutorial géant, mais il peut aussi se jouer de façon sporadique via le mode Skirmish. On peut d’ailleur choisir de préconfigurer une partie ou d’en lancer une instantanée que l’ordinateur vous choisira aussi aléatoirement. Mais ce qui fait tout le sel de ce titre, c’est clairement son mode multijoueur.

De nombreux modes de jeux (allant même jusqu’aux parties par mails interposés) et un bon système de communauté et de prise en compte des réseaux sociaux, c’est sans doute la recette du succès pour un titre aussi spécifique que ce Frozen Synapse venu d’on ne sait ou. Finies les parties en solo contre un ordinateur finalement vite saisi et qui au bout d’une vingtaine d’heures n’aura peut-être plus de secret pour vous. Cette fois, il faut aussi se battre contre de vrais humains. On relève encore la difficulté d’un cran, l’intérêt aussi puisqu’il est toujours plus plaisant de pouvoir communiquer avec son bourreau ou sa victime. Ajoutez-y des missions originales, tel que de l’escorte ou de l’assassinat et vous aurez compris qu’il est bien difficile de dire du mal de ce titre très audacieux. Riche, long, passionnant, son seul défaut est finalement d’être furieusement un jeu de niche. Pas grave, il en faut pour tout le monde ! Et on sait a quel point les Hardcore Gamers ont besoin de jeux de ce genre, en ces temps ou le joueur a vraiment tendance à être bien trop pris par la main.

Skywilly

Skywilly

Rédacteur en chef collectionneur de Skylanders et qui passe beaucoup trop de temps sur ces briques Lego. Heureusement qu'il y a des petits jeux pour s'évader ! Auteur de Le jeu vidéo indépendant en 2015 : Portraits de créateurs
Skywilly

2 pensées sur “Frozen Synapse

  • Crim
    02/09/2011 à 21:56
    Permalink

    Ce jeu est une tuerie. Pas énormément d’action possible mais une richesse incroyable, et une difficulté bien corsé, mais on y revient. La préparation de l’action (qui ne dure que 5secondes) devient de la folie, avec notamment le fait de “réaliser” les actions de l’énemi pour prévoir nos mouvements.

    Et le jeu contiens 2 copies. Un best of de 2011.

    Répondre

Laisser un commentaire