Dead Block se met au DLC

Succès oblige, Dead Block, le dernier bébé de Candygun Games, se voit doté d’un DLC. Prenant place dans une petite bourgade américaine typique des années 50′, ce sympathique tower-defense à l’ambiance délicieusement Rock’n Roll s’apprête non pas à accueillir de nouveaux personnages, mais simplement quatre nouvelles maps.

Si nous sommes bien loin de la pratique excessive des DLC de la série Call of, à savoir cinq maps pour 15€ (j’espère qu’à ce prix-là le sachet de graines de pigeon est offert), j’avoue que cette politique du contenu additionnel commence légèrement à m’énerver. Mais bon, quand on voit que Dead Block “s’améliore” pour quelques petits 240 points, on se dit que la pilule passe un peu plus facilement.

Au programme donc, le joueur pourra désormais détruire du zombie dans des lieux inédits, à savoir : un Motel, un bain Turc, un immeuble de bureaux et abattoir.

Petit nouveau.

Hiji

Petit nouveau.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.