Two Point Hospital : Pebberly Island

Quelques mois seulement après la sortie du premier DLC Bigfoot, Two Point Hospital remet les couverts avec Pebberly Island. Cette fois, vous êtes envoyés sur une île tropicale afin d’éradiquer les maladies les plus bizarres des touristes venant explorer ces îles et surtout, pour aider un explorateur à trouver une fontaine de jouvence. Ce DLC ajoute 3 missions supplémentaire et donc 3 hôpitaux de plus à gérer. Ces missions sont assez créatives et proposent des façons de jouer différentes au lieu d’amener seulement de simples défis supplémentaires calqués sur le jeu de base. Le deuxième et le troisième hôpital viendront changer votre façon de jouer. Quand l’un vous demandera de remplir des objectifs pour débloquer des terrains supplémentaires, l’autre se déroulera sous forme de vagues de patients en vous forçant à gérer votre personnel du mieux possible.

On dirait presque une forme de tutoriel avancé, pour explorer les différents aspects du gameplay de Two Point Hospital. Sans jamais être difficile, il faudra bien s’adapter pour réussir ces 3 niveaux. Si tous les DLC à venir avaient le même niveau de créativité et la même cadence de mise à jour, il va s’en dire que Two Point Hospital a encore de beaux jours devant lui.

En parlant de mise à jour et puisque cette critique vient en retard, j’en profite également pour vous parler du “Collectif Supervirus”. Cette mise à jour gratuite approfondi la dimension multijoueurs du jeu (jusque là très sous exploitée) en faisant collaborer les gérants d’hôpitaux du monde entier. Il sera possible de débloquer des technologies en remplissant des petits objectifs : tous les joueurs contribueront à la validation de ces missions et même si vous n’avez pas participé, il sera possible de récolter les récompenses. Bande de vautours.

Pillars of Eternity II: Deadfire – Seeker, Slayer, Survivor DLC

Nous n’avons pas encore couvert d’une critique Pillars of Eternity II: Deadfire, faute de temps principalement, même si je m’y attelle. Pour le moment, le jeu est magnifique certes, mais également courageux de s’être éloigné du premier en choisissant une thématique radicalement différente à base d’archipels à explorer à l’aide d’un bateau et toute la panoplie de marin. Certaines critiques sans doute justifiées, avaient été faites sur la légèreté de tout l’aspect gestion d’un navire, le manque d’éléments relatifs à la mythologie propre à PoE et peut-être aussi pour certains, des combats trop simples. Personnellement, j’ai toujours préféré explorer l’histoire m’étant lassé des combats des rpg à l’ancienne. Je préfère souvent avoir le choix de résoudre un conflit par la parole que par le combat quand un jeu de rôle m’en offre l’opportunité.

Le second dlc de PoE II doit répondre à toutes ses aspirations. Il s’agira d’explorer de nouvelles îles dans laquelle combats et mythologie ne feront plus qu’un. Outre des affrontements typiques, il existera une arène dans laquelle les joueurs pourront tester leurs talents de combattants en affrontant les dieux eux-mêmes et être récompensé en conséquence. Tandis que les lettrés apprécieront d’en découvrir plus sur le contexte historique servant de base à la création de l’univers des Pillars of Eternity.

Comme ce fut le cas pour les dlc du premier épisode, celui-ci s’accompagnera d’une mise à jour majeure et gratuite pour tous, qui viendra répondre à certaines critiques en apportant les habituelles correction de bugs et autres équilibrages du gameplay. Seeker, Slayer, Survivor sera l’avant dernier dlc de Pillars 2 avant que Obsidian ne passe à autre chose. Profitant de la présence de Josh Sawyer notamment, je me suis permis de demander quelle serait la suite de leurs aventures de développeur. Un Pillars of Eternity sans doute, même si sans trop s’avancer, il m’aura exprimé le désir de certains de leur équipe de proposer un jeu de rôle en vraie 3D cette fois-ci, pour sans doute plus d’immersion. Quoiqu’il en soit, ce dlc et le suivant seront le dernier de ce Pillars second du nom.

Cities: Skylines – Green Cities

Commis d’office aux tests des jeux Paradox et amoureux de ses titres, me voici de nouveau à l’écriture de mes impressions concernant la nouvelle et cinquième extension Green Cities pour Cities: Skylines. Si les dernières n’ont jamais su ou voulu se rendre indispensables, celle-ci promet beaucoup plus de nouveautés dans la transformation totale d’une ville moderne.

Lire la suiteCities: Skylines – Green Cities

Stellaris – Synthetic Dawn DLC

Sous la forme d’un story pack, Paradox introduit une nouvelle civilisation robotique au sein d’une multitude d’autres jusqu’à lors exclusivement organiques. Vous pourrez contrôler des machines assez intelligentes pour s’être débarrassé de l’asservissement de leurs constructeurs. Qu’elle sera votre place dans l’univers ?

Lire la suiteStellaris – Synthetic Dawn DLC

Cities: Skylines – Concerts

Souhaitant toujours peaufiner leur jeu Colossal Order et Paradox ont préparé une quatrième mini-extension entre deux majeures. L’intérêt est présent, puisqu’elle aborde le thème du divertissement, un grand oubli du jeu.

Lire la suiteCities: Skylines – Concerts

Uncharted : The Lost Legacy

Uncharted : The Lost Legacy devait à l’origine n’être qu’un DLC pour A Thief’s End, le quatrième volet de la série, et le dernier pour sa figure centrale, Nathan Drake. Il aurait du être son Left Behind, mais au lieu de cela est devenu entre temps un jeu à part entière, une toute nouvelle histoire allant bien au-delà du simple contenu additionnel. Ce qui n’est pas forcément plus mal.

Lire la suiteUncharted : The Lost Legacy

Endless Legend : Tempest

La série des Endless – et plus particulièrement Endless Legend – a probablement un des titres les plus appropriés de l’histoire des titres de jeu vidéo. A chaque fois que je lance Endless Legend, je me retrouve à passer une après-midi/nuit/journée entière sur le jeu sans vraiment pouvoir m’arrêter et – assez souvent – sans même finir une partie. Généralement, je recommence à zéro à chaque période où je me remets à jouer au jeu et, même là, je ne vais pas si souvent que ça jusqu’au bout. Si le jeu est ainsi littéralement interminable pour moi, il a aussi le contenu pour supporter des dizaines et dizaines d’heures de jeu à la suite sans jamais lasser.

Lire la suiteEndless Legend : Tempest

Stellaris: Leviathans

Dès les premières années de son ère de conquête spatiale, la Coalition de l’Esclavage s’est très vite établie à travers la galaxie toute entière, dans le seul but d’être l’espèce dominante de celle-ci. Après plusieurs années de guerre et d’esclavagisme, la flotte de la Coalition de l’Esclavage se retrouvera décimée en quelques instants dans le système d’Egrore ; un gigantesque vaisseau spatial « Dreadnought automatisé » protégeant le système en attaquant tous ceux qui osent y mettre les réacteurs.

Quelques années plus tard, alors que la flotte de la Coalition avait bien grandi – partiellement financée par XuraCorp, une enclave marchande – un accident similaire arriva de nouveau : un dragon gigantesque annihila l’entièreté de la flotte à coups de lasers avant qu’elle ne puisse se défendre ou même s’enfuir. Après quelques années supplémentaires, un spectre se retrouva à errer à travers les frontières de l’empire, détruisant toute station spatiale sur son chemin, avant de se retrouver dans le territoire d’un empire ennemi. L’Enclave Lambda, un repère de « curateurs » gardiens des mystères de la galaxie, apprendra alors à Miss Esclavage Ivv uvi-Havfin les secrets de ces étranges et invisibles créatures. Que ce soit le dernier Dragon en vie, un vaisseau spatial surarmé à l’IA devenue folle, un spectre errant ou encore une créature gigantesque à moitié entre cette dimension et une autre, l’enclave a passé des siècles à les cataloguer afin de trouver leurs faiblesses et de vendre ces secrets aux empires las de voir leurs flottes partir en fumée en quelques instants.

Lire la suiteStellaris: Leviathans

Endless Legend Shifters

Endless Legend est un jeu que j’avais beaucoup attendu après l’excellente surprise Endless Space et auquel j’avais beaucoup joué aux alentours de sa sortie, le jeu étant très très (très) bon (voir le test de Mwarf) . Malheureusement j’avais un peu lâché, par manque de temps notamment, Endless Legend n’étant clairement pas le genre de jeu auquel on peut jouer trente minutes par ci par là. La sortie de sa dernière extension, Endless Legend Shifters, était donc une bonne occasion pour moi de m’y remettre.

Lire la suiteEndless Legend Shifters

Renowned Explorers : More to Explore

On ne peut pas dire qu’Abbey Games ait chaumé depuis la sortie de Renowned Explorers en septembre 2015, ajoutant sans cesse du contenu gratuit à leur jeu pour arriver à une expérience pleine. C’est en toute logique que près de neuf mois plus tard, une première extension débarque au titre non-mensonger de « More to explore ».

Lire la suiteRenowned Explorers : More to Explore