Rapide Critique

Borderlands 3 :
Le Casse du Beau Jackpot

Développeur : Gearbox Software – Éditeur : 2K Games
Date de Sortie : 19 Décembre 2019 – Prix : 15 €

Trois mois après la sortie de Borderlands 3 qui nous parlait de pipi, de caca, de tas de grossièretés mais nous proposait cependant l’un des gameplay FPS les plus amusants et coopératif de l’année, Gearbox revient avec une première extension proposant en son centre le retour, au moins vocal, d’un personnage phare de la saga : le si charismatique et magnifiquement doublé Beau Jack. Moxxi nous dévoile que Jack possédait un Casino dans une galaxie lointaine, très lointaine, vers lequel votre vaisseau peut désormais se rendre.

L’objectif est simple : détruire l’armée de robots de Jack qui est restée encore en surveillance dans ce casino géant, découvrir ce qui s’est passé pour les joueurs lors de la chute de Jack dans Borderlands 2 et surtout, devoir affronter les forces qui en ont pris possession pour leur reprendre… Et le refiler à Moxxi.

C’est l’occasion d’une bonne dizaine d’heures de jeu franchement amusantes dans un contexte original qui change beaucoup de ce qui est proposé dans Borderlands 3 et son scénario original. Si les machines à sous qui prennent vie ne vous donnent pas les cauchemars qu’elles m’ont causées, d’autres ennemis marquants feront leur apparition dont un magnifique et particulièrement plaisant à combattre Mecha géant dont on terra les spécificités. Mais oui, vous en aurez pour votre argent. Alors ça va encore parler de caca… Mais quand Jack est vulgaire, Jack est drôle.

Jack a dit une insanité ? Cela nous va très bien, ça va avec le personnage, chose que le scénario original de ce troisième opus ne savait pas faire. Surtout, le mélange d’insanités et de pop-culture est bien mieux dosé dans ce DLC qui n’a encore rien de l’excellence d’écriture passée, mais qui se révèle tout de même bien mieux construit que le jeu de base.

Le nouveau loot est très intéressant, surtout coté grenades et boucliers. L’occasion aussi de tester un ultime niveau de Chaos (en attendant le prochain ?) qui rend l’aventure encore plus complexe et les récompenses toujours plus sympathique. On a tout de même très rapidement atteint le niveau maximum de loot et Borderlands 3 retrouve ce défaut qu’avaient les précédents opus. C’est clairement ce que l’on attendra des prochains épisodes : du loot plus valorisant et davantage de niveaux d’armes. Croisons les doigts de ce point de vue.

Concrètement, Le Casse du Beau Jackpot est un très bon DLC pour ceux qui aiment les scénarios aussi débilos-rigolos et prenants que possible. Si vous aimez les boss amusants, vous en aurez aussi pour votre argent. C’est très correct, surtout pour 15 €. Maintenant, il va falloir faire encore mieux pour le second DLC à venir. C’est quand même bien parti, cette affaire…

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Skywilly

Skywilly

Rédacteur en chef collectionneur de Skylanders et qui passe beaucoup trop de temps sur ces briques Lego. Heureusement qu'il y a des petits jeux pour s'évader ! Auteur de Le jeu vidéo indépendant en 2015 : Portraits de créateurs

D'autres Critiques

Laisser un commentaire