Puppeteer : maman maman, je veux voir le pestacle !

J’ai longtemps hésité avant de newser. Non pas que j’en avais pas envie, ni que j’avais la flemme (quoique…), mais comme vous l’avez sûrement lu ce matin, ce cher Hiji m’a ordonné de me mettre au boulot. Comme si moi, le grand et beau Ripper, j’étais sa marionnette… bon du coup je vais vous parler de ça hein, j’ai toujours aimé Pinocchio.

Dévoilé hier à la conférence Sony ouvrant la Gamescom 2012, on ne sait pas énormément de choses sur ce jeu au compliqué nom de Puppeteer. Développé par Sony Japan Studios et prévu pour on ne sait quand sur PlayStation 3 (en boite ou sur le PlayStation Store, on ne pas non plus), ce jeu de plateforme en 2D n’est pas vraiment comme les autres jeux du genre. Vous y incarnez en effet Kutaro, héros d’un spectacle de marionnettes où il incarne un jeune garçon qui a été transformé en marionnette par le démoniaque Moon Bear King avant de se faire dévorer la tête. Déterminé à retrouver cette dernière, Kutaro a découvert une paire de ciseaux magiques. Ainsi, le gameplay du jeu est basé autour de deux concepts : les ciseaux tout d’abord, servant à progresser dans le jeu ou à éliminer les boss, mais ce qui fait l’originalité du jeu est le fait que jamais le personnage ne bougera, étant une marionnette, ce seront donc les décors qui vont bouger autour de celui-ci, l’histoire se déroulant sur une seule et unique scène. En somme, un jeu qui peut être réellement intéressant au niveau du gameplay, d’autant qu’il semble posséder une direction artistique juste magnifique. Je vous laisse en juger de vous même dans ce sympathique trailer !

[youtube 6MY1QLs-ypQ 640 390]

1 réflexion au sujet de “Puppeteer : maman maman, je veux voir le pestacle !”

  1. Une des très bonnes nouvelles de cette conférence! C’est dommage que ce genre d’ambiance ne soit pas si souvent exploitée. Je ne suis pas très portée plate-forme (j’en ai trop fait en étant plus jeune et ça a fini par m’en écoeurer) mais j’ai tout de même hâte de voir celui-là!

Laisser un commentaire