[GC15] Preview – Spellforce 3 (PC)

Spellforce premier du nom a eu ses fans. Spellforce 2 a été très critiqué. En plus, il semblerait que la recette du jeu de rôle stratégique de Spellforce a toujours eu plus de mal à convaincre en dehors de l’Allemagne. C’est avec cette idée en tête que Nordic a voulu que le nouveau studio affrété pour l’occasion, Grimlore Games, tente de rendre à la série sa gloire d’antan en se voulant plus attrayant qu’auparavant.

Spellforce 3 a beau être numéroté ainsi, son histoire prendra place avant les évènements du premier épisode. Les canons de la série devraient donc être respectés. Comme dans tout bon rpg qui se respecte, vous y dirigerez une bande de héros partant à l’aventure et devrez résoudre des quêtes, tout en parcourant les habituels donjons infestés d’ennemis et de pièges.

Votre avatar pourra être développé selon votre envie afin de coller à votre style de jeu. Vous pourrez même y jouer en mode coopératif si le cœur vous en dit. De ce côté-là, rien de nouveau. Si ce n’est que la vie de votre troupe ne s’arrêtera pas à une simple journée de boulot.

Pendant que vous ne parcourrez pas les landes, viendra l’importante partie gestion. A vous de faire prospérer votre camp afin de vous développer, vous enrichir et accessoirement devenir plus puissant au passage. Vous devrez notamment y recruter de nouvelles troupes pour vous aider dans vos batailles.

La petite nouveauté du trois tient de l’apport de caravanes. Alors que vous minerez loin de vos quartiers généraux, vous pourrez mettre en place une route pour faire transiter vos ressources à ces derniers. La chose ne sera cependant pas aussi simple puisque les dites routes seront parsemées d’ennemis. Il nous appartiendra alors de les nettoyer de toute présence nuisible afin d’en sécuriser les chemins.

Avec Spellforce 3, ses développeurs visent un style graphique réaliste. Alors certes, les artworks et captures d’écran qui m’ont été montrés étaient fort plaisants. Il ne m’est cependant pas possible de dire à quoi ressemble le jeu en mouvement. Le moteur de son jeu est en effet récemment passé de DirectX 10 à 11, impliquant qu’il n’est pas montrable en l’état, en raison de bugs entre autres.

Il semblerait que Grimlore Games et Nordic veuillent bien faire les choses cette fois-ci avec Spellforce 3 et ne pas reproduire les erreurs du second. Leur but serait aussi d’arriver à plaire à un public plus large, ou entendre par là qu’ils aimeraient que la série sorte un peu des frontières teutonnes où elle s’avère la plus populaire. Si la volonté semble là, et le jeu plutôt joli et prometteur sur le papier, il n’en reste pas moins que l’on devra attendre encore un peu avant de pouvoir le tester en profondeur.

Vasquaal

On dit de lui qu'il jouerait sur un clavier sans pavé numérique. De l'Apple IIe au pc survitaminé en gigahertz, il subtiliserait tel un ninja numérique le loot de ses potes dans les jeux en ligne pour mieux s'enorgueillir d'un "Muhahahaha". Certains disent même qu'il va se tatouer un jour "Aladin Snes is the best" sur la fesse gauche. D'autres disent simplement qu'il est fou.

Vasquaal

Vasquaal

On dit de lui qu'il jouerait sur un clavier sans pavé numérique. De l'Apple IIe au pc survitaminé en gigahertz, il subtiliserait tel un ninja numérique le loot de ses potes dans les jeux en ligne pour mieux s'enorgueillir d'un "Muhahahaha". Certains disent même qu'il va se tatouer un jour "Aladin Snes is the best" sur la fesse gauche. D'autres disent simplement qu'il est fou.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.