Tsioque

Tsioque

Tsioque est un jeu d'aventure assez classique qui doit son existence à une campagne de crowfunding réussie. Il raconte l'histoire d'une jeune princesse retenue prisonnière par le sorcier royal ayant profité de l'absence de la reine pour prendre le pouvoir. Point de chevalier cependant pour sauver notre cendrillon qui n'a pas vingt ans, mais reste la plus jolie des enfants. A la force de ses petits bras et de notre
/
LEGO DC Super-Villains

LEGO DC Super-Villains

Il ne semble plus tellement nécessaire de présenter un jeu Lego tant et si bien la maxime « qui se ressemble s'assemble » peut s'appliquer à l'entièreté de ces mondes de briques imaginés par le studio Traveler's Tales Games. Lego DC Villains n'y déroge pas. Jouable seul ou à deux en local, vous aurez à traverser différents niveaux – une bonne vingtaine ici plus un monde ouvert de taille modeste
/
Prey: Mooncrash

Prey: Mooncrash

Prey faisait aisément partie de mes jeux préférés à sa sortie en 2017. C'est donc avec surprise que l'on retrouve Mooncrash, un dlc tardif (tout comme ma critique) pour l'excellente immersive sim du studio Arkane. Un dlc qui a bien des égards ressemble à une forme d'expérimentation pour un studio s'essayant à de nouvelles façons d’aborder sa création.
/
Fist of the North Star: Lost Paradise

Fist of the North Star: Lost Paradise

En théorie, combiner Hokuto no Ken (Ken le survivant) avec Ryu Ga Gotoku (Yakuza) devrait relever du bonheur tant les deux franchises partagent des valeurs similaires entre leurs deux héros au grand cœur, défendeurs des faibles face à la cupidité de l’humanité ainsi que leur interprétation très passionnelle et romantique de la masculinité. Hokuto Ga Gotoku, alias Fist of the North Star : Lost Paradise pour sa sortie en Europe,
/
My Brother Rabbit

My Brother Rabbit

Cela fait environ un mois que je vis pour la première fois ce My Brother Rabbit de Artifex Mundi à la Gamescom qui me fit une assez bonne impression. Maintenant que sa version finale est disponible, il m'appartient de voir si effectivement ce dernier aura su tenir ses promesses.
/
Yakuza Kiwami 2

Yakuza Kiwami 2

Sega poursuit la sortie ou ressortie de ses Yakuza à un rythme soutenu. L'occasion pour une toute nouvelle génération de découvrir cette saga absolument passionnante. Cependant il est aussi vrai qu'il peut parfois être difficile de s'y repérer entre les anciens épisodes parfois entièrement refaits et des suites plutôt orientées vers les joueurs connaissant déjà l'univers, comme avec l'épisode six sorti il y a de cela seulement quelques mois. Neon
/
Metro Exodus

Metro Exodus

4A Games n'ont pas eu peur eux au moins, de montrer le troisième volet des aventures de Artyom au pays de l'atome en nous laissant tâter de la bête. Le premier contact passe par notre cheminot se réveillant la tête dans l'eau, sauvé semble-t'il par une jeune femme à la tenue particulière. Celle-ci ferait partie des enfants de la forêt, une tribu habitant les environs où prend place cette démo.
/
Underworld Ascendant

Underworld Ascendant

Derrière Underworld Ascendant, il y a du beau monde ayant œuvré sur les premiers Deus Ex, System Shock ou encore les Thief, des gens tels que Warren Spector et Paul Neurath - rien que ça. Si je n’ai personnellement jamais eu l’occasion de goûter aux Ultima Underworld dont le jeu qui nous intéresse aujourd’hui s'inspire grandement, cela ne m’aura pour autant pas empêché de retrouver dans cette immersive sim des
/
Captain Toad: Treasure Tracker

Captain Toad: Treasure Tracker

Ce qu’il y a de bien avec la Switch, c’est que vous pouvez (re)découvrir les perles rares que Nintendo a pu sortir sur sa regrettée WiiU quand tout comme moi, vous avez fait l’impasse sur cette dernière. Ce n’est pas tellement qu’elle ne m’intéressait pas en tant qu’amoureux des consoles du géant japonais depuis bien longtemps déjà. Je me disais, sans doute comme beaucoup, que je la prendrai l’année prochaine,
/
Tales of the Neon Sea

Tales of the Neon Sea

Tales of the Neon Sea est un jeu d'aventure en 2D en vue de côté avec un scrolling horizontal, dont le pixel art est sans aucun doute l'un des plus charmants que j'ai eu l'occasion de voir sur le salon. Celui-ci jouit notamment d'un magnifique travail sur les fameux néons ayant inspiré son titre créant des petites ambiances colorées lumineuses de ci, de là, seyant à la perfection son univers
/
Devil's Hunt

Devil’s Hunt

Devil's Hunt a été annoncé il n'y a pas si longtemps, et j'ai pu m'essayer en conséquence à sa démo présente sur le stand 1C. Relativement courte, elle me proposa principalement des combats. Devil's Hunt est un mélange entre Devil May Cry et God of War, et reste donc dans le même esprit que la plupart des beat them all de ces dernières années. Dans celui-ci, les anges et les
/
Away

Away

Aurélien Regard, créateur vidéo-ludique de talent, qui depuis The Next Penelope sorti en 2015, n’avait plus trop fait parler de lui, revient avec Away, un ovni à la croisée des chemins entre le roguelike et les animés japonais qui ont bercé notre enfance. C’est littéralement dans un monde ultra-coloré et décidément positif mettant en avant le pouvoir de l’amitié comme chez bon nombre de nos héros de shonen, qu’il nous
/
Stygian : Reign of the Old Ones

Stygian : Reign of the Old Ones

Stygian Reign of the Old Ones fait partie des jeux qui ont su capter mon intérêt dans cette présentation du catalogue 1C. C'est un jeu de rôle modeste aux combats tactiques en tour par tour qui se distingue en ayant puisé dans l'esprit de H.P. Lovecraft pour développer son univers. C'est un jeu qui m'est apparu élégant avec son joli graphisme qui ressemble à un dessin au crayon noir décrivant
/
Harold Halibut

Harold Halibut

Il y a des jeux comme ça qui vous attirent instantanément l'œil. Il ne s'agit en général que d'une première impression, comme un coup de foudre parce-qu'ils ont l'audace de s'afficher sous d'affriolantes esthétiques. Harold Halibut est de ceux-là avec son graphisme renvoyant à un monde de marionnettes se mouvant en stop-motion animation. Cependant, même si ce que je vois à l'écran bouger semble me dire quelque chose de totalement
/
Star Renegades

Star Renegades

C’est dans une version peu avancée que j’ai pu découvrir Star Renegades dans le pavillon canadien du salon allemand, un roguelike stratégique avec des combats en tour par tour. Son pixel art efficace met en scène des guerriers rebelles combattant les hordes maléfiques d’un empire tyrannique. Une bataille qui durera longtemps comme en attestera une ligne chronologique qui sera là pour nous rappeler nos victoires comme nos défaites. Dans la
/
Necken

Necken

Necken est un petit jeu indé qui se la joue roguelike en tour par tour. Il y a derrière tout ça une histoire et des mythes que son développeur voudrait implémenter pour lui donner un peu plus de contexte, mais à l'heure actuelle, tout ce que je pourrai en dire serait qu'il tourne autour d'une vaste forêt sujette à des phénomènes étranges et dont personne ne serait jamais ressorti. Allons
/
Othercide

Othercide

Othercide est du genre secret. Tout du moins ses développeurs le furent. Avant ma rencontre avec ces derniers, il n'y avait qu'une courte bande-annonce pour me donner une idée d'un jeu encore un brin cryptique. Il faut comprendre qu'ils n'ont pas encore envie de tout révéler et veulent garder un peu de mystère. Compréhensible.
/
Dying Light 2

Dying Light 2

J’ai adoré Dying Light. J’adore les jeux de zombies. Mais j’avouerai volontiers qu’il souffrait d’une qualité d’écriture parfois discutable, parfois trop clichée et pas assez aboutie. Techland semble en avoir pris conscience et a profité du fait que Chris Avellone était disponible pour requérir ses services pour restructurer entièrement l’aspect narratif de la suite tant attendue de leur simulation de parkour contre morts vivants. Par ailleurs, il existe une vidéo
/
Loading...