Rapide Critique

Monster Hunter Rise PC

Vasquaal
Publié le 26 février 2022

Développeur

Capcom

Éditeur

Capcom

Date de Sortie

12 janvier 2022

Prix de lancement

60 €

Testé sur

PC

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur reddit
Partager sur email

Nous avions déjà exploré Monster Hunter Rise dans sa version Switch. Bien que l’on puisse apprécier la console hybride de Nintendo pour sa portabilité, force est de constater qu’un processeur mobile vieillissant reste un frein aux performances. Cette version PC était donc très attendue de bon nombre, surtout après les récentes déclarations de Capcom dans sa volonté nouvelle d’accorder plus d’importance à cette plateforme.

Et pour le coup cette version, si elle ne fera pas de miracle quant aux limitations naturelles d’un jeu pensé et conçu pour ce même processeur mobile évoqué tantôt, elle se montre néanmoins éblouissante à bien des égards. Tournant sur le RE engine sur lequel tournent également les dernières itérations de la saga des Resident Evil, Monster Hunter Rise se montre docile et performant. Je n’ai pas constaté le moindre bug flagrant ou des performances questionnables durant mes quelques heures en sa compagnie.

Bien évidement, sur un i7 8700K avec 16Go et une Geforce RTX 3080, il aurait été difficile d’en espérer moins. Pour autant, afficher plus de 120 images par seconde en 4K avec tous les compteurs graphiques au maximum n’était pas forcément chose garantie, surtout de nos jours. Il est vrai que la partie graphique de Rise reste modeste face au fourmillement visuel de Monster Hunter World. Pour autant, la direction artistique aidant, Rise demeure honorable avec d’agréables graphismes, seulement retenus en arrière par des ambitions moindres pour demeurer performant sur Switch.

On appréciera l’ajout de textures en haute définition qui augmenteront réellement la qualité de certaines d’entre elles, le résultat final étant assez inégal, certaines textures ayant bénéficié d’un plus grand soin que d’autres. Rise dispose d’une pléthore d’options graphiques avec lesquelles on pourra jouer pour gagner quelques fps par-ci ou par-là selon les configurations de chacun, avec en sus quelques filtres d’image qui seront plus gadget qu’autre chose, mais qui ont le mérite d’être disponibles.

Les possesseurs d’écran au format en 21:9 seront contents d’apprendre que leurs résolutions ultra-larges sont prises en charge avec une option permettant même de calibrer l’interface utilisateur pour ce ratio. Un fait rare dans les jeux PC d’aujourd’hui pour être souligné. La gestion du HDR reste par contre décevante avec des couleurs souvent délavées. Les temps de chargement sont aussi bien plus courts faisant de cette expérience un long fleuve tranquille.

Monster Hunter Rise est un nouveau volet dans la chasse au monstre qui divisera parfois quant à certains de ses choix de gameplay tranchant de manière assez nette avec certaines “traditions” de la série. Pour autant, il reste un excellent jeu dans le genre, plus dynamique que ses prédécesseurs, se trouvant dans cette version PC sublimée ne serait-ce que le simple ajout de résolutions et d’un framerate plus élevés que sur Nintendo Switch. Il s’agit ici bien de la version définitive de ce jeu qu’il ne faudrait rater sous aucun prétexte en attendant un très probable World second du nom.

Laisser un commentaire