FoxyLand
Windows mac Linux

Dire que ce titre m’a déçu est un euphémisme : se vendant très bien visuellement grâce à un univers charmeur, un petit renard mignon et un principe de plateforme intéressant, FoxyLand se révèle très rapidement n’être qu’un énième plateformer transfuge du smartphone dans ses idées, avec des étoiles à récupérer, une progression à la difficulté complètement abusive et surtout des bugs par paquets. Les collisions, les sauts, tout n’est pas bien réglé et entraîne des morts à la chaîne qui font rager, énervent, mais pas pour les bonnes raisons. En plus de tout cela, FoxyLand c’est surtout une durée de vie très minime. Ne vous faites pas avoir par ses jolis screenshots, FoxyLand n’est pas le jeu de renard que vous recherchez.

Skywilly

Skywilly

Rédacteur en chef collectionneur de Skylanders et qui passe beaucoup trop de temps sur ces briques Lego. Heureusement qu'il y a des petits jeux pour s'évader ! Auteur de Le jeu vidéo indépendant en 2015 : Portraits de créateurs

Skywilly

Skywilly

Rédacteur en chef collectionneur de Skylanders et qui passe beaucoup trop de temps sur ces briques Lego. Heureusement qu'il y a des petits jeux pour s'évader ! Auteur de Le jeu vidéo indépendant en 2015 : Portraits de créateurs

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.