Rise of Industry
Windows mac Linux

Industry Giant. Un titre qui aura marqué mon enfance et que dont on retrouve ici l’essence, modernisé. Un brin de Factorio en plus, et vous avez une idée de ce qu’est Rise of Industry. Dans ce jeu il vous faudra bâtir un empire industriel afin de palier aux besoins des villes de la région et ainsi pouvoir toujours plus vous enrichir. Si le concept peut sembler aisé, les développeurs promettent une difficulté bien dosée pour que le joueur ne se repose jamais sur ses millions stockés en banque. La moindre mauvaise décision ou le moindre manque d’attention pourrait faire fondre toute votre richesse si durement accumulée. Polluer une région transformera les zones cultivables en déserts stériles. Couper des arbres en grand nombre et trop rapidement stoppera pour longtemps la production de bois. Mécontenter les habitants d’une ville pourrait interdire toute construction dans la région.

Vous commencerez par choisir l’une des filières, que ce soit le minage, le bucheronnage, l’agriculture… Après avoir vendu quelques stères de bois, vous voudrez alors produire du papier, puis des journaux, ou des meubles. Tout cela demandera de nouvelles infrastructures, de nouvelles connexions, et surtout un temps et un cout de recherche important. Et comme vos rêves de richesses et les besoins des villes ne cesseront jamais, vous aurez peut-être être l’envie de faire de la bière. Là, vous devrez alors partir sur une autre filière… Et ainsi de suite. Le but ultime, si cela vous convient, sera de construire le premier prototype de voiture. Autant vous le dire tout de suite, il vous faudra débloquer chacune des filières (sauf l’agriculture), multiplier les usines et maitriser parfaitement les connexions et les transports. Un travail de patience pour les plus férus de gestion. Les autres se contenteront sans doute d’une bonne économie ou d’un mod scénario sous forme de petits défis.

La sortie souhaitée pour le premier trimestre 2019 sur PC, Mac et Linux, Rise of Industry est déjà disponible en accès anticipé et ne cesse de croitre en se voyant ajouter de nouvelles fonctionnalités. Après sa sortie, deux années de développement sont encore prévus avant une version finale, sur laquelle se grefferont des DLC gratuits pour satisfaire l’ensemble de la communauté ainsi qu’une ouverture aux mods pour les plus créatifs. Même si le titre était déjà connu et sous surveillance, les nombreuses promesses en font l’un de mes coups de cœur de cette Gamescom 2018.

Gawam

Des tableaux ? Des cartes ? Des curseurs à bouger ? C'est pour moi ! Enfin... Si vous n'êtes pas trop pressés.

Gawam

Gawam

Des tableaux ? Des cartes ? Des curseurs à bouger ? C'est pour moi ! Enfin... Si vous n'êtes pas trop pressés.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.