Séoul – Out Of Index 2018

Le 20 octobre dernier avait lieu au campus de l’innovation, près de la station Bulgwang de Séoul, un festival à la sélection de jeux particulière. Out of index est un évènement qui est tourné vers les jeux vidéo expérimentaux, d’ailleurs pour soumettre son jeu, il faut pouvoir justifier sa qualité expérimentale. Du coup les jeux présentés n’ont pas pour but premier de rapporter de l’argent ou d’être amusant, ainsi libéré de cette contrainte, on découvre des jeux avec une étonnante créativité. Out Of Index est organisé par Sun Park, Yeri Kim et Jaewon Yoo (Sun Park étant derrière les Seoul Indies et dont vous pouvez relire la courte interview).


Source : https://www.talegraph.com/tales/ukfaBYxy9I

Détaché de l’uniformisation de la manette qui est devenu au fil du temps le moyen standard de jouer avec le clavier et la souris on se retrouve avec des jeux explorant des extrêmes: Pourquoi ne pas jouer avec dix joueurs en même temps ? Pourquoi ne pas faire affronter dans un jeu de combat deux joueurs avec cent boutons chacun ? C’est ce que proposaient respectivement Pico Park (TECOPARK, Japon) et Centenntable (Amanda Hudgins, États-Unis d’Amérique).


Pico Park se présente comme un jeu de plateforme où les joueuses et joueurs coopèrent pour résoudre les tableaux: une clé à récupérer et une sortie poseront le décor et l’idée plutôt simple lorsqu’on en parle, mais c’est une autre paire de manche que de devoir récupérer une clé au fond d’un précipice et que vous mettez la vie de votre personnage entre les mains de celui où celle qui vous tiens avec une corde de vie, je vous le dis tout de suite, on range sa fierté et on tente de communiquer avec ses compagnon·ne·s de fortune.

Centenntable est un jeu de baston. Un jeu de baston sans stick mais avec une multitude de touches. Où il faut appuyer sur tous les boutons pour gagner, ou peut être pas. C’est amusant de voir les différentes personnes tester de manière brute le jeu et tenter plusieurs stratégies. Chaque bouton aura une fonction spécifique, celle-ci ne sera pas forcément une action directe du personnage mais cela pourra influencer sur le visuel du jeu et donner l’impression de regarder une demoscene, les boutons sont attribués de manière aléatoire à chaque round, ce qui empêche d’adopter une stratégie concrète, de plus, si trop de temps est utilisé à étudier les boutons et leurs actions en début de round il s’agira de temps donné à l’adversaire qui n’hésitera pas à faire glisser ses mains sur tous les boutons afin de vous mettre au tapis.

D’autres curiosités étaient à découvrir sur place, la journée était rythmée autour des interviews/conférences données par les créatrices et créateurs (en personne ou avec des vidéos retransmises). Les isoloirs sont fait main par le frère de Sun Park pour la journée, ils ont décidé d’appeler cette création “Pixel Forest” car vu d’en haut cela donne l’impression que des pixels ont été tracé.


wolfheimrick

Au pays du matin calme, j'utilise des technologies emprunté du Jeu Vidéo pour faire de la R&D.

wolfheimrick

wolfheimrick

Au pays du matin calme, j'utilise des technologies emprunté du Jeu Vidéo pour faire de la R&D.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.