Trials of Mana

Preview Jouable : Oui – Vu chez : Square Enix – Date de Sortie : 30 Mai 2020

Sorti au Japon le 30 septembre 1995 sur Super Famicom, Seiken Densetsu 3 est la suite de notre Secret of Mana occidental et très populaire. Jamais sorti en l’état dans nos contrées, ce troisième épisode de la saga aura le droit à son remake en 3D et se nommera Trials of Mana. Nous avons pu y jouer et le mot d’ordre semble plus que jamais : modernité.

Partager sur facebook
Partager sur twitter

Rien à voir avec le jeu de motos

Seiken Densetsu 3 est mis au gout du jour dans un titre qui, une fois manette en main, se révèle assez souple. Les personnages principaux bénéficient d’une bien jolie direction artistique pendant que les secondaires perdent en textures et gagnent un aspect poupée qui n’est pas forcément décevant. Les scènes s’enchaînent avec des dialogues d’origine et on fouille la ville en toute liberté avant de se lancer dans l’aventure. L’occasion de découvrir que comme en 1995, ce sympathique aubergiste continue de danser de façon gênante.

Musiques et graphismes mettent en scène d’une jolie façon une exploration simple, un sprint bienvenu et une dynamique globale satisfaisante. Et tant pis si les objets du décor ne sont pas cassable, à l’ancienne, avec des épées qui les traversent. Trials of Mana ne perd pas de temps et il suffit de se rendre dans une zone d’exploration et de combat, après un certain temps de chargement, pour s’en rendre compte. Les ennemis sont visibles à l’écran et peuvent être contournés. Il suffit de les approcher, au contraire, pour lancer un combat délimité par une large zone circulaire qu’il suffit de quitter pour fuir l’affrontement. Le reste, c’est du joli combo de touches et des magies à lancer au bon moment. Une esquive est disponible pour éviter les attaques ennemies, signalées au sol par des zones rouges, façon Final Fantasy XIV et autres MMORPG. C’est moderne, efficace et cela ne trahit par le gameplay d’origine.

L’exploration et le combat de cette version jouable nous amène jusqu’à un Boss gigantesque, permettant de voir comment se comporte le jeu quand on contrôle plusieurs personnages dans notre équipe. Difficile de trouver de gros défauts à mettre en avant : le passage d’un allié à l’autre se fait d’une simple pression sur la bonne gâchette et l’intelligence artificielle n’a pas semblé faire n’importe quoi. L’affrontement s’est soldé par une perte des yeux de la part d’un ennemi aux animations là aussi bien sympathiques et une musique au remix absolument délicieux.

Trials of Mana, en l’état, c’est un Action-RPG de l’ère PlayStation 2 qui aurait eu l’intelligence d’être dynamique, rapide, en temps réel et tout en haute définition. Il n’a rien d’un tueur de RPG moderne et se veut surtout bien conçu pour plaire aux amateurs de fraiches aventures à l’ancienne, sans pour autant se perdre dans les méandres d’un gameplay complexes, de menus fouillis et d’une tactique à plusieurs paliers. C’est peut-être la sucrerie qu’il vous faut, du coup.

En ressortant ce jeu inédit au Japon sous cette forme, Square Enix se garanti pour l’instant une certaine curiosité de la part des joueurs. Après ces 20 minutes de démo jouable, on ne peut qu’affirmer que la recette fonctionne et qu’elle force à la sympathie. Maintenant, reste les questions du rythme, de l’histoire, des différents chemins scénaristiques de l’époque et de leur traitement dans ce remake. En bref, il va falloir attendre la sortie finale pour vraiment se faire un avis. Mais ça sent franchement bon la petite friandise entre deux gros RPG modernes.

Skywilly

Skywilly

Rédacteur en chef collectionneur de Skylanders et qui passe beaucoup trop de temps sur ces briques Lego. Heureusement qu'il y a des petits jeux pour s'évader ! Auteur de Le jeu vidéo indépendant en 2015 : Portraits de créateurs

D'autres Previews

Laisser un commentaire