Astérix & Obélix XXL 3

Le Menhir de Cristal

Preview Jouable : Oui – Vu chez : Microids – Date de Sortie : 21 novembre 2019

Après deux jeux PlayStation 2 qui, à défaut de marquer les joueurs, ne sont pas non plus tombés dans l’oubli, la série XXL du duo de gaulois Astérix & Obélix revient chez Microids dans une forme très différente. Avec cette fois-ci, ce n’est pas du luxe, une vraie coopération. Et si je vous dis qu’on s’est vraiment amusé à y jouer à la Gamescom, vous me croyez ?

Partager sur facebook
Partager sur twitter

Menhir à tout faire

Cette année, Microids est en pleine forme. Ils croient en leurs franchises et mettent le paquet pour les mettre en avant. Ce que l’on a vu en premier de ce nouveau Astérix & Obélix, c’est son édition collector et globalement, ce genre de communication ne laisse pas de place à l’espoir sur la qualité du jeu final. Mais pour le coup, il ne faut pas s’y fier.

Reprenant le style visuel 3D et bien rond des films de Louis Clichy et Alexandre Astier, XXL 3 propose une nouvelle histoire qu’on ne va pas vous spoiler. Sachez juste que désormais, une caméra plus aérienne et absolument pas à la troisième personne viendra donner davantage de pep’s à une réalisation qui nous a surprise, passant autour des personnages, derrière, ou se fixant parfois à des endroits précis pour proposer des plans de qualité. L’action est lisible et ça, ce n’est pas du luxe.

L’action, parlons-en ! Avec Astérix, on tatane les romains, on les envoie dans le ciel et on attend qu’ils retombent avec un petit rale de douleur. C’est parfaitement maitrisé en termes de rythme et le gag fonctionne très bien. On peut utiliser de la potion magique et devenir une boule d’énergie à rétamer tout Rome. Mais le gros du gameplay (fallait-il la faire ?) c’est Obélix.

Obélix est au centre du jeu car il possède un menhir qu’il porte sans relâche. Ce menhir au centre du scénario possède quatre pouvoirs qu’il est possible d’activer, avec deux variations par pouvoir selon qu’on appuie d’un coup sec ou qu’on charge l’attaque. Et nous voilà partis pour attirer du romain dans une grande zone qui fait office de giga-aimant, d’enflammer la zone ou encore de glacer les ennemis et d’en faire de gros blocs de glace que le moteur du jeu s’amusera à transformer en projectiles d’un temps.

Le jeu fonctionne. La coopération fonctionne. Maintenant, il reste à voir sur le long terme si l’aventure proposera assez d’idées, de zones différentes et de bons retournements de situation pour vraiment convaincre. On a hâte d’en avoir le coeur net.

Asterix & Obélix XXL 3 sent bon le jeu rigolo en coopération qui ne se prend pas la tête et offre exactement à son public visé ce qu'il cherche dans un jeu de cette licence. Reste à savoir si le tout fonctionne sur la longueur mais pour l'instant, on a vraiment hâte de fouiller de fond en comble cet univers mignon, coloré et qui enchaîne les baffes percutantes.

Skywilly

Skywilly

Rédacteur en chef collectionneur de Skylanders et qui passe beaucoup trop de temps sur ces briques Lego. Heureusement qu'il y a des petits jeux pour s'évader ! Auteur de Le jeu vidéo indépendant en 2015 : Portraits de créateurs

D'autres Previews

Haven

Laisser un commentaire