Iron Danger

Preview Jouable : Non – Vu chez : Action Squad Studios – Date de Sortie : Non communiquée

Les rendez-vous de la gamescom permettent de découvrir des jeux pour lesquels une attirance mutuelle n’est pas acquise. C’est ainsi que je suis tombé sur Iron Danger, agréablement surpris par la démonstration des développeurs et les commentaires apportés à leur jeu.

Partager sur facebook
Partager sur twitter

Retour vers le futur

Iron Danger se présente, dans un premier temps, comme un action/tactique RPG classique. Une héroïne dans un monde fantastique et futuriste (comprenez qu’il y autant d’archers et épéistes que de lasers et robots) trouvant peu à peu de nouveaux pouvoirs dans un scénario d’une quinzaine d’heures. Elle pourra accepter la présence de compagnon, mais un seul sera présent sur la carte et lors des batailles. Les décors magnifiques défilent et on se laisserait presque balader avant que le jeu nous rappelle aux combats.

Difficile de m’avancer sur une explication de la trame narrative. Les informations restent assez floues et on sait seulement que l’héroïne sera également perdue en se découvrant un don magique, cherchant alors des pierres qui lui apporteront de nouveau pouvoirs élémentaires. Le premier d’entre eux permettra de contrôler le temps, c’est sur ce point que c’est concentré toute la démonstration.

Car plus qu’une nouvelle capacité pour le personnage, le contrôle du temps sera la base d’Iron Danger. À tout moment, il sera possible de l’utiliser. Déplacer un personnage jusqu’à un point non découvert puis revenir au début de l’action annulera effectivement le déplacement, mais laissera la carte découverte. Étrange, difficile à expliquer, mais pratique pour reconnaitre le terrain.

C’est toutefois lors des batailles que ce pouvoir se révèlera le plus utile. En temps réel, les combats semblent être extrêmement punitifs. Un ou deux coups pourront suffire à tuer vos personnages. C’est là que le jeu du temps trouve sa place. Il faudra sans cesse jouer entre la pause, le retour et le lancement, tout en donnant des ordres différents afin de trouver la meilleure méthode pour abattre ses ennemis en subissant le moins de dégâts. Cela, pour chacun des deux personnages contrôlés.

La tâche n’est pas aussi aisée qu’il y parait. L’intelligence de l’ennemi lui permet, à lui aussi, d’agir différemment en fonction de vos actions. Si vous connaissez la trajectoire de votre ennemi, se dirigeant vers la gauche de l’un de vos personnages, vous pourriez être tenté, par exemple, de lancer une grenade au lieu de destination. Mais l’ennemi, au lancé, change alors de trajectoire pour vous atteindre d’une autre manière. On s’éloigne de certains jeux tactiques. Les phases de combats sont plus longues et plus intenses que dans un action RPG que l’aspect visuel nous laissait croire.

Sans être expert en ce genre de jeu, c’est bien la première fois que je vois apparaitre un mélange de RPG et de tactique avec gestion de temps. Une agréable surprise, comme je le disais, qui me laisse espérer du bon pour la sortie du titre. Reste quelques défauts, comme la régénération de vie dans les lieux non visibles par l’ennemi, l’absence de doublage qui laissera une ambiance assez vide, une date toujours pas annoncée et l’absence de prise en main qui empêche une réelle critique d’autres aspects non communiqués.

Gawam

Gawam

Rédacteur occasionnel perdu dans ses jeux de stratégie interminables, ses découvertes de jeux de gestion, ou la longue liste de RPG qu’il doit encore terminer (et parfois simplement commencer).

D'autres Previews

Laisser un commentaire