Critique

Kingdom Hearts 3: ReMind

DĂ©veloppeur / Éditeur : Square Enix – Date de Sortie : 23 Janvier 2020 – Prix : 30 €

Attendu par les fans qui, comme moi, ont adoré Kingdom Hearts 3 malgré ses problèmes évidents, cette extension ReMind avait tout pour plaire : nouveaux personnages jouables, une cité à explorer, une nouvelle fin pour Sora et quelques combats annexes. Mais tout cela s’accompagne d’un « oui, mais… » d’anthologie. Pour 30 €, c’est la douche glacée.

Partager sur facebook
Partager sur twitter

30 € pour les "vrais fans" / pigeons

Plus de la moitié de cette extension demande de rejouer les 3 heures de fin de Kingdom Hearts 3 avec, pour simple différence, une petite annexe/voix-off de Sora qui revisite certains moments (pourquoi, ça vous le saurait en y jouant). L’occasion aussi de tenter les différents combats à plusieurs de fin du jeu avec d’autres personnages, désormais jouables donc. Oui mais… On doit se refaire toutes les cinématiques. Oui mais… Ces personnages jouables ne le sont que le temps d’un combat et aucun menu annexe ne viendra en proposer le maniement, même dans des combats d’entraînement ou autre.

Suite à ces 3 heures de presque-redite, on a le droit de visiter Scala Ad Caleum. Et c’est magnifique. Oui mais… C’est vide, malgré une petite dizaine de coffres à ouvrir. On en fait très vite le tour.

Enfin, cette « nouvelle fin » nous racontant quelque chose de plutôt malin est vraiment pleine de Fan-Service franchement sympathique. Oui mais… Elle ne dure que 30 minutes au maximum.

Oui, mais...

Une fois ce premier épisode terminé, un second s’ouvre. Celui-ci se déroule 1 an après les évènements de Kingdom Hearts 3 et voir cette inscription à l’écran nous laisse augurer du meilleur. Oui mais… Tout cela ne sera qu’une excuse pour nous remontrer Leon, Youfie, Aeris et Cid dans l’explication folle d’une « simulation virtuelle » ou l’on peut se battre contre 13 boss très difficiles, demandant réellement de maîtriser le gameplay du jeu. Un gros pied de nez à tous ceux qui ont voulu y jouer en mode Détente, pour leur rappeler malheureusement que le jeu vidéo n’est pas encore prêt pour offrir à tout le monde la même expérience en fonction de ses performances.

Après ces 13 boss vaincu, vous en aurez un 14ème. Très secret. Très difficile aussi. Ce Boss particulier ravira ceux qui ont aimé la fin cachée de Kingdom Hearts 3. Oui mais… L’affrontement ne vous récompensera que d’une confirmation de cette fin, sans proposer autre chose en révélation, contenu, idée ou autre intelligente proposition de scénario potentiel. C’est juste de la confirmation. On sent que cette fin est là pour ne pas casser les codes de la série, sans vraiment vouloir raconter quelque chose de nouveau.

La bonne idĂ©e provient de ces deux menus proposant des triches pour rendre plus simple ou beaucoup plus difficile le jeu. Oui mais… Votre sauvegarde n’est pas compatible et il faut refaire le jeu depuis le dĂ©but pour en profiter. Ajoutez Ă  tout cela un mode Photo dont Internet s’est dĂ©jĂ  emparĂ© pour recrĂ©er tout un tas de bĂŞtises dans le monde de Kingdom Hearts. C’est peut-ĂŞtre la moins dĂ©cevante des nouveautĂ©s.

ReMind coûte 30 €. Dix de plus si vous voulez le concert orchestral. Et c’est beaucoup, beaucoup trop cher payé. On doit revivre les trois heures de la fin du jeu original pour 20 minutes de nouveauté, cela ne raconte pas grand-chose de plus et le DLC est surtout axé sur la difficulté avec des combats de Boss complexes. Si vous aimez Kingdom Hearts pour son histoire, vous pouvez franchement aller voir tout ça en vidéo plutôt que d'acheter ce DLC qui vaut aujourd'hui plus cher que le jeu original.

Skywilly

Skywilly

Rédacteur en chef collectionneur de Skylanders et qui passe beaucoup trop de temps sur ces briques Lego. Heureusement qu'il y a des petits jeux pour s'évader ! Auteur de Le jeu vidéo indépendant en 2015 : Portraits de créateurs

D'autres Critiques

Laisser un commentaire