Critique

looK INside

Développeur / Éditeur : Unexpected – Date de Sortie : 22 janvier 2020 – Prix : 6,99 €

Drôle de nom, étonnante présence de majuscule entre deux mots, pour ce jeu d’aventure, de recherche d’objets, d’énigmes pas comme les autres ou presque. Unexpected propose un récit original basé sur plusieurs tableaux jonchés de mystères qui n’attendent que vous pour être découverts. Le tout ayant pour but d’en savoir plus sur cette famille française et son arbre généalogique.

Partager sur facebook
Partager sur twitter

Généa-LOGIQUE

Dessiné, animé sommairement mais avec style, looK Inside vous propose donc de découvrir une demi-dizaine de tableaux : une bibliothèque, un bureau, un PC ouvert sur quelques pages d’Internet, un livre souvenir, comportant tous quelques autres éléments bien cachés qui vous transporteront dans le passé des différents membres d’une certaine famille. Votre but, c’est d’en remplir l’arbre généalogique avec un ou plusieurs portraits (selon les âges) et des noms.

LooK Inside ne vous aide en rien en termes de prise de notes. Faites attention à bien garder un stylo à côté de vous pour noter certaines informations, narrées rapidement par la voix de Xavier Dang (Mister MV). Sa façon de jouer la voix-off et de nous raconter ses bribes de souvenirs est excellente, dommage que le montage sonore pêche à le mettre en avant (préférant crier son alerte à la réussite d’une énigme, afin de détester plus que jamais notre casque complice de ce sursaut strident).

Si le Mixage Son laisse à désirer, un problème sans doute bientôt corrigé pour ce jeu d’énigmes qui nous rappelle ces « livres à languettes » qu’on aimait tant, nous permettant d’interagir avec ce qui se passe entre deux pages de découvertes. On en retrouve les mêmes idées, poussées à l’extrême, avec de l’énigme dans l’énigme qui ne s’annonce pas terminée tant que cette voix-off ne fait pas son apparition. Chaque énigme réussie amène un nouveau nom, un nouveau portrait mais surtout, un élément de portrait différent (un décor, un accessoire ou autre) permettant de préciser les liens et les souvenirs des personnages. C’est une mécanique qui fonctionne très bien.

Tristement épisodique

Musiques douces et enivrantes, visuels réussis et blindés de nostalgie, pas de doute : on est devant un jeu qui nous parle de souvenirs, de générations, de voyages, d’amour, de la vie aussi. On découvre qui sont Raphaël, Quentin, Alice, Émilie, Manon et les autres dans un épisode d’une durée d’environ 2 à 3 heures pour les plus malins. Trois épisodes sont prévus et c’est, à mon sens, le vrai gros défaut du jeu.

Clairement, une fois l’aventure terminée, on en veut encore. Pas par pur égoïsme et envie que ça ne s’arrête jamais (encore que les mécaniques se prêtent bien à ce ressenti), mais bien parce que les portraits qui nous sont contés ne manquent pas d’être attachants. Et évidemment, on veut connaître la suite des péripéties passées de cette famille aux personnages variés. Dans un monde parfait ou créer son jeu indépendant ne demande pas autant d’énergie, de temps et surtout d’argent, LooK INside serait sorti complet et on aurait eu confirmation d’un jeu d’aventure vraiment réussi.

Une bonne introduction, captivante, motivante pour la suite… Mais l’attente va être longue et surtout, on croise les doigts pour toujours plus d’enigmes intelligentes et des personnages qui sortent davantage du lot. Le point & click à l’ancienne est mort, le jeu narratif est bien vivant et ce mix des deux rend l’expérience particulièrement moderne, intelligente et surprenante.

Skywilly

Skywilly

Rédacteur en chef collectionneur de Skylanders et qui passe beaucoup trop de temps sur ces briques Lego. Heureusement qu'il y a des petits jeux pour s'évader ! Auteur de Le jeu vidéo indépendant en 2015 : Portraits de créateurs

D'autres Critiques

1 réflexion au sujet de “looK Inside”

Laisser un commentaire