Critique

Trackmania

Développeur : Nadeo – Éditeur : Ubisoft – Date de Sortie : 01 Juillet 2020 – Prix : F2P / Abo

Sorti il y a quasi 17 ans, le premier Trackmania était un jeu de course plutôt atypique. Pas de collision entre les joueurs, une conduite arcade et surtout un éditeur de circuits permettant toutes les folies : énormes sauts, loopings, virages inclinés… A la surprise générale et pour mon plus grand plaisir, un nouvel opus sobrement intitulé Trackmania a débarqué début juillet.

Partager sur facebook
Partager sur twitter

Un peu d'histoire

Le studio Nadeo a sorti de nombreuses versions de Trackmania. Chaque épisode a apporté de nouveaux environnements et donc de nouvelles voitures au gameplay unique. C’est d’ailleurs une des richesses de la licence, c’est presque plusieurs jeux en un à chaque fois.

Malheureusement au fil du temps la communauté s’est peu à peu divisée et la plate-forme Maniaplanet permettant de lancer les titres du studio n’a jamais eu le succès escompté. Une fois l’outil en main les possibilités étaient incroyables et les joueurs se sont d’ailleurs éclatés à créer de nouveaux modes de jeu, campagnes complètes et plein d’autres choses incroyables. Mais pour le néophyte ça s’apparentait surtout à une interface incompréhensible où il ne savait pas où aller pour trouver le contenu et du monde avec qui s’amuser.

Pour ce “reboot” ils ont donc décidé de repartir sur les bases de Nations, leur titre gratuit qui avait cartonné à l’époque. Dans un stade, les joueurs pilotent des formules 1 aux couleurs de leur pays. L’idée cette fois-ci est de faire un titre évolutif, plutôt que de devoir acheter une extension ou une nouvelle version tous les x mois ou années. Trackmania Welcome To The Club sera mis à jour régulièrement avec de nouvelles campagnes, de nouveaux blocs, des tournois, etc.

Pour le test je partirai du principe que le joueur a accès à toutes les fonctionnalités, je détaillerai un peu le modèle économique à la fin.

Start your engine

Contrairement aux titres précédents, ce nouveau TM propose 25 circuits d’entrainement pour maitriser peu à peu les différentes surfaces du jeu (bitume, terre battue, glace…) ainsi que les techniques avancées (air control, drift…). Les parcours sont très courts ce qui permet d’appréhender plus rapidement la physique du jeu.

C’est vraiment une très bonne chose pour les débutants, mais j’aurais aimé qu’ils aillent encore plus loin avec un petit descriptif ou mieux une vidéo de la course optimale. Le drift n’est par exemple pas du tout intuitif et il est pourtant nécessaire pour vraiment commencer à jouer à TM. Il ne faut jamais lâcher l’accélérateur, commencer à tourner, presser légèrement le frein et continuer sa courbe. Le résultat est un virage serré quasi sans perte de vitesse. Malgré sa conduite arcade, le jeu regorge de techniques avancées que le joueur devra peu à peu apprendre à maîtriser et je trouve dommage que certaines ne soient pas mieux mises en avant.

Une fois la voiture en main, il est temps de passer au plat de résistance, la campagne. Composée de 25 circuits créés par Nadeo, le but est évidemment de réaliser le meilleur temps possible pour devenir le champion de son département, région, pays ou même monde entier. Bon, je ne vais pas vous cacher que la tâche ne sera pas aisée car il y a énormément d’excellents joueurs et même s’il y a de nouveaux blocs ainsi que des différences, la physique globale reste la même, Stadium est un environnement connu depuis longtemps.

Que vous jouiez en solo ou en ligne sur les serveurs, votre meilleur temps sera toujours sauvegardé et vous pourrez donc non seulement vous confronter au fantôme de votre record mais également à ceux de vos amis et des autres joueurs. Petit conseil, progressez par étapes, ne cherchez pas à suivre le premier du classement, il est probable qu’il utilise des techniques qui ne sont pas du tout de votre niveau, préférez suivre quelqu’un de légèrement meilleur que vous.

Ce nouvel opus introduit également une excellente chose pour progresser : vous pouvez à tout instant réapparaître au dernier point de passage avec la vitesse que vous aviez lorsque vous l’aviez traversé. C’est absolument génial pour travailler encore et encore un passage difficile plutôt que de devoir refaire tout le début à chaque fois.

Les 25 tracés sont plutôt sympas et donnent une bonne idée de ce que ce nouveau TM peut proposer avec les blocs qui font léviter la voiture, la plaquent au sol, appliquent un effet de ralenti, etc. Par contre dépêchez-vous si vous souhaitez participer, la campagne changera tous les 3 mois, j’ai hâte de découvrir celle d’automne !

Graphiquement le titre est plutôt joli avec une bonne gestion des lumières et les alternances entre les éléments sont vraiment intéressantes. Lorsque vous quittez la glace par exemple vos roues restent couvertes de givre un petit moment, modifiant la physique et l’adhérence. Certaines informations sont maintenant directement affichées sur la voiture, comme la vitesse instantanée ou votre position dans la course. Pour les joueurs avancés les rapports s’affichent également de façon assez discrète avec des lumières qui s’illuminent à l’arrière du véhicule (1ère, 2ème, 3ème…). Je dis joueurs avancés car si le joueur occasionnel n’aura que faire du passage des vitesses, sur certaines surfaces ça aura un impact énorme, sur la glace ou la terre battue par exemple, avec un km/h quasi équivalent vous verrez votre fantôme s’éloigner d’un coup si votre voiture change de rapport au mauvais moment. D’ailleurs en parlant de la voiture j’aime beaucoup les petites ailettes qui se déplient lors d’un gros freinage, les roues qui s’inclinent lors de la lévitation, etc.

Un dernier très bon point, le menu principal permettra de participer aux événements communautaires. Auparavant il fallait consulter différents sites pour être au courant de tout. Maintenant il sera possible de s’inscrire directement en ligne aux compétitions et même si ce n’est pas encore implémenté, à terme les panneaux d’affichage en jeu permettront de promouvoir les tournois.

Création et personnalisation

Comme je le disais plus haut, TM a toujours été un formidable bac à sable pour les créateurs. Ce nouvel épisode ne déroge pas à la règle avec un atelier de peinture assez poussé où vous pourrez appliquer différents motifs, dégradés, le tout avec des calques différents pour pouvoir les modifier par la suite. Tout le monde a la même voiture, mais il est évident que si la vôtre est plus jolie vous irez plus vite !

Mais l’endroit où pas mal de joueurs “perdront” énormément de temps est évidemment l’éditeur de circuits. Disponible en version simplifiée et avancée, à la manette ou au clavier / souris, vous aurez tout pour créer le tracé de vos rêves. Courbes, tremplins, loopings, arbres, barrières, blocs spéciaux, le choix est vraiment énorme.

Par contre un peu comme pour l’entrainement, je trouve qu’il faudrait bien plus d’explications, il n’est par exemple indiqué nulle part comment faire pivoter un bloc sur lui-même. Alors il y a évidemment plein de tutos disponibles sur le net, mais c’est tout de même dommage de ne pas avoir au moins la liste des commandes en jeu. Une fois l’outil en main par contre, créer un circuit est vraiment amusant et on passe vite de très nombreuses heures à peaufiner et décorer sa création.

Ce nouveau TM offre la possibilité de faire tester son niveau aux autres joueurs. Une fois votre course validée, vous pouvez la mettre en file d’attente sur des serveurs spéciaux où les joueurs pourront l’essayer et lui attribuer une note de 1 à 5 étoiles. Si votre création est assez populaire, elle pourra même être mise en avant et sélectionnée pour la “track of the day”, le circuit sur lequel les joueurs du monde entier concourent durant 24h.

C’est là encore une excellente idée, car plutôt que de ne pas savoir quoi faire en attendant le renouvellement de la campagne, chaque jour vous pourrez essayer de réaliser le meilleur temps possible sur une piste différente. Ça encourage aussi bien les créateurs à réaliser des cartes magnifiques que les compétiteurs à rester en jeu, tout le monde est gagnant !

Abordons enfin ce que sont les clubs, l’épisode est tout de même sous-titré “Welcome to the Club”, ce doit être important. Et bien ce sont tout simplement des équipes. Grâce à cette fonctionnalité vous pourrez partager vos skins, créer des campagnes avec vos maps, ouvrir des serveurs, voir les temps et fantômes des autres membres du club, etc. Vous pouvez en créer et en rejoindre plusieurs et honnêtement c’est un excellent outil communautaire. Certains ont lancé des campagnes dédiées aux débutants, d’autres regroupent les amoureux de la terre battue, etc. Tout le monde y trouvera son bonheur !

Quelques points à améliorer

L’interface a été récupérée de Maniaplanet ce qui ne me dérange pas plus que ça, sauf qu’une personne jouant uniquement à la manette ne verra pas comment modifier les touches ou la résolution. Il faut en effet déplacer le curseur de souris tout en haut de l’écran pour faire apparaître une barre de menu. Pourquoi ne pas l’avoir mis tout simplement dans le menu de base ?

Je parlais du fait de tester les circuits des autres joueurs sur des serveurs dédiés, mais pour ça il faut aller dans l’onglet création. Je suis persuadé que de nombreux joueurs ne savent même pas que ça existe, c’est tout de même dommage !

J’ai précédemment évoqué la possibilité de voir les fantômes et records des membres du club, c’est vrai sauf pour le créateur. Étrangement ce dernier n’apparaît pas dans la liste ce qui est plutôt pénible pour se situer par rapport à ses amis.

Autre chose non expliquée en jeu, le système de trophées. En fonction de vos performances (solo et multi) vous obtiendrez des coupes de différentes couleurs à la fin de vos courses. C’est un système permettant de classer les joueurs. Mais si vous n’avez pas lu l’article dédié sur le site, à aucun moment vous ne comprendrez comment il fonctionne, d’autant plus qu’il est fréquent d’en recevoir une vingtaine d’un coup de différentes valeurs.

Mais je fais confiance à Nadeo pour régler tous ces petits soucis (plus quelques autres) au fil du temps. Depuis la sortie début juillet ils ont déjà apporté de nombreux correctifs intéressants, une fonctionnalité anti-triche est en cours de déploiement et s’ils continuent comme ça dans les années à venir le jeu sera parfait. J’espère par contre qu’ils amélioreront très rapidement les serveurs privés car pour le moment ils fonctionnent très mal. Certaines règles ne sont pas prises en compte et un délai est appliqué aux fantômes de vos adversaires ce qui donne la désagréable sensation de jouer tout seul.

Modèle économique

Trois formules différentes permettent d’accéder au jeu : starter, standard et club. La première est gratuite, la seconde coûte 10€ par an et la dernière 30€ par an (ou 60€ pour 3 ans). Sans entrer dans les détails le premier palier donne accès à l’entrainement, la campagne ainsi qu’à l’éditeur de circuit simplifié. Le second ajoute le test de niveaux, l’éditeur avancé et la possibilité de participer aux compétitions organisées (comme la ZRT TM Cup récemment). Le dernier ajoute à ça les fonctionnalités liées au club, comme la personnalisation de la voiture, l’ouverture de serveurs ainsi que l’affichage des fantômes des autres membres. Un tableau détaillant les fonctionnalités des différents abonnements est disponible à cette adresse.

Je trouve que ce modèle économique s’inscrit bien dans la volonté de Nadeo de continuer à développer TM dans les années à venir, les abonnements permettant de garder une équipe active sur le jeu. J’ai par contre peur que la formule gratuite ne soit pas assez attractive, je pense que de nombreux joueurs joueront les 25 circuits de la campagne sans forcément chercher à récupérer les médailles d’or ou médailles auteur et désinstalleront en se disant à tort qu’il n’y a pas grand chose à faire.

Je suis vraiment content que Nadeo essaie avec ce nouvel opus de rassembler toute la communauté TM au même endroit. Les bases sont excellentes et si tout se passe comme prévu le jeu continuera à se bonifier avec le temps. La prise en main est immédiate mais regorge de subtilités à maîtriser pour éclater les chronos. Les différentes surfaces disponibles permettent de vraiment varier les plaisirs et si comme moi vous aimez le time attack, nul doute que vous passerez de très nombreuses heures à refaire chaque tracé pour améliorer vos temps et grappiller quelques dixièmes ou millièmes. Trackmania a toujours été une drogue pour moi et c'est une fois de plus le cas avec cet épisode vraiment très riche regroupant tous les atouts de la licence. Développer un TM pensé pour évoluer dans le temps était vraiment le plus beau cadeau que Nadeo pouvait me (nous) faire !

Bestio

Bestio

Fan de shmup, de hack'n slash et plus globalement de tout ce qui est typé arcade. Si je teste un jeu, il y a de fortes chances que ça explose de partout et que l'écran soit rempli de boulettes.

Laisser un commentaire