Rapide Critique

Helldivers 2

Bestio
Publié le 24 février 2024

Développeur

Arrowhead Game Studios

Éditeur

PlayStation PC LLC

Date de Sortie

8 février 2024

Prix de lancement

39,99 €

Testé sur

PC

Sorti fin 2015, j’avais adoré le premier Helldivers. L’ambiance était incroyable et rappelait évidemment très fortement le film Starship Troopers où chacun jouait un soldat luttant pour la défense de la Super Terre face à trois envahisseurs différents. Le titre était très orienté multi coop avec un parti pris qui faisait tout son sel : le tir ami n’était pas désactivable. Mieux, vous mourriez bien plus souvent à cause de vos compagnons qu’à cause de vos adversaires !

Pour ce second opus, Arrowhead Game Studios a fait un choix osé : modifier l’angle de vue. En effet, au lieu d’être en vue de dessus comme dans un twin stick shooter classique, ils ont décidé de mettre la caméra derrière le joueur. Je ne vais pas mentir, j’ai eu très peur de cette décision, je voyais déjà le jeu perdre son ton humoristique pour quelque chose de plus réaliste qui ne m’aurait pas plu. Après plusieurs dizaines d’heures de jeu je dois me rendre à l’évidence, non seulement c’était une excellente idée, mais en plus Helldivers 2 est encore plus immersif grâce à cela !

En terme de déroulement la formule n’a pas vraiment évolué. Vous pouvez consulter la carte spatiale depuis votre vaisseau pour choisir où vous souhaitez propager la démocratie (oui à gros coups de bastos, napalm et autres frappes aériennes). La Super Terre est au centre, les Automatons (des robots) attaquent par l’ouest, les Terminides (des insectes) par l’est. Vous sélectionnez une planète, un mode de difficulté (de 1 à 10) et vous pouvez vous glisser dans votre pod pour choisir votre armement et être envoyé à la surface.

Le choix de l’équipement est extrêmement important et en fonction des missions que vous devrez réaliser sur la planète vous ne voudrez pas apporter les mêmes choses. Vous pouvez choisir votre armure (de légère à lourde avec différents bonus), votre arme principale, votre arme secondaire, votre type de grenades et quatre stratagèmes parmi un immense choix. Il y a aussi bien des armes très puissantes (lance-flammes, lance-grenades, fusil de sniper…), que des équipements utilitaires (jetpack, bouclier protecteur), des drones pour vous assister, des frappes orbitales, des frappes aériennes, des tourelles, etc.

Le jeu prend tout son sens à quatre car vous pourrez alors partir en mission avec des stratagèmes adaptés à toutes les situations possibles, il faudra « juste » bien vous coordonner. Tous ces stratagèmes s’appellent en jeu en entrant une suite de directions et arrivent par la voie des airs… dommage pour vous si vous vous trouviez en-dessous ! En plus des quatre à choisir certains sont communs et disponibles pour tous les joueurs : demander des munitions, demander de l’aide (lorsque l’équipe n’est pas complète pour que d’autres joueurs puissent rejoindre) et enfin demander la réapparition d’un camarade car oui la mort arrive très vite. Mais pas de panique, ça fait totalement partie du gameplay et ce n’est pas trop grave. Mais bon, ne faites pas non plus n’importe quoi car il y a un nombre de réapparitions max pour toute l’équipe, 5 par joueur, donc 20 si vous êtes à 4.

Comme je le disais plus haut, cette vue troisième personne est beaucoup plus immersive. Lorsque la bataille fait rage les balles fusent de partout, vous vous retrouvez à courir dans tous les sens, les stratagèmes pleuvent, les ennemis attaquent dans votre dos, c’est le bonheur ! Et je ne parle même pas des combats dans la jungle de nuit avec les yeux rouges des robots qui apparaissent entre deux buissons, panique garantie… Les planètes sont bien plus grandes que dans le premier opus et les cartes regorgent de petits lieux intéressants à découvrir. Vous y trouverez souvent des munitions, des stimpacks pour vous soigner, ainsi que des armes, des échantillons et même des super crédits, j’y reviendrai. Vous pourrez également découvrir des missions secondaires, comme un poste radar à pirater pour obtenir des informations sur la carte, une tourelle lance-missiles donnant accès à un nouveau stratagème jusqu’à la fin de la mission, des nids de bestioles à supprimer pour éviter leur prolifération et bien d’autres choses que je vous laisse la joie de découvrir.

Sauf règles spécifiques, vous disposerez de 40 minutes pour valider les objectifs principaux, à vous de gérer au mieux le temps restant entre exploration et recherche d’objectifs secondaires. Mais en tout cas vous devrez coûte que coûte vous rendre avant la fin du temps imparti au point d’extraction pour demander une navette puis patienter de longues minutes avant qu’elle n’arrive. Évidemment les ennemis se feront une joie de venir voir ce qu’il se passe où vous êtes !

Les adversaires sont vraiment variés et le choix de la difficulté aura une incidence non seulement sur le nombre d’objectifs à réaliser, sur la qualité des échantillons trouvés (je vais également y revenir), mais aussi et surtout sur la puissance des ennemis rencontrés. Plus vous allez vous approcher du 10 et plus vos adversaires seront armurés et puissants. Il faudra alors une parfaite cohésion d’équipe pour vous débarrasser au plus vite des cibles vraiment dangereuses (ce sera d’ailleurs le moment de tester les stratagèmes assez atypiques, comme le lance-roquettes qu’on peut utiliser à deux, un qui tire et un qui recharge pour augmenter énormément la cadence de tir).

Une fois la mission terminée, vous serez ramené sur votre vaisseau et vous obtiendrez expérience, crédits et médailles en fonction de vos prestations (nombre d’objectifs secondaires réalisés, nombre de soldats évacués, temps restant…). Les crédits vous serviront à acheter de nouveaux stratagèmes (qui se déverrouilleront peu à peu à votre montée de niveau). Les médailles quant à elles seront à investir dans un battle pass renommé pour l’occasion warbond. Mais globalement c’est la même chose, les médailles permettent d’acheter les différents objets de chaque page pour avoir accès à de nouvelles armes, de nouvelles armures, des capes, des insignes pour décorer son profil et ainsi de suite. Petite précision tout de même, il n’y a pas de durée limitée et ça c’est vraiment une bonne chose ! Enfin, les échantillons récupérés permettront d’améliorer les performances de vos différents stratagèmes (baisse du temps de rechargement, plus de points de vie pour les tourelles…). Évidemment les bonus les plus puissants demanderont des échantillons plus rares et il faudra pour ça monter en difficulté et prendre plus de risques.

Vous vous souvenez des super crédits dont j’avais dit que je reparlerais ? Allez c’est parti. En plus du warbond disponible de base dans le jeu, un autre est payant et coûte 1000 super crédits ou vous y avez directement accès si vous prenez l’édition Super Citizen (il faudra tout de même y investir des médailles). Il propose d’autres objets mais pas forcément plus forts que dans le pass normal. En complétant le pass normal vous pourrez récupérer 750 super crédits et finalement en jeu on en trouve pas mal également. Je n’aime pas du tout le principe de bloquer du contenu derrière une fonctionnalité payante mais de ce que j’ai pu voir on peut le récupérer gratuitement sans passer des journées entières sur le jeu. Il faudra voir par contre à quel rythme ils comptent ajouter des warbonds et s’il faut remettre la main au porte-monnaie pour suivre la cadence.

Je vais faire court pour la conclusion, je suis amoureux d’Helldivers 2. Je l’étais déjà du 1 mais tout est mieux maîtrisé ici. L’ambiance est incroyable et avec 3 amis les heures s’enchaînent sans s’en rendre compte. La génération procédurale est parfaite, les planètes sont magnifiques, variées et se découvrent au fil de la progression de la bataille galactique à laquelle les joueurs du monde entier participent. Les développeurs ont en plus prévu plein de choses pour l’avenir et ont des outils pour interagir en temps réel sur les actions des joueurs et depuis le départ nous avons dû repousser une invasion de Terminides puis une attaque éclair des Automatons, avec des missions modifiées pour l’occasion où il fallait escorter des civils pendant qu’ils fuyaient. J’ai probablement oublié plein de choses mais retenez juste ceci : la démocratie a besoin de vous, achetez le jeu et venez nous rejoindre ! Bon par contre attendez peut-être juste encore quelques jours car les serveurs ont beaucoup de mal à encaisser le succès du jeu…

Bzzzt
Bzzzt

Un bon platformer à l’ancienne

Overwhelmed
Overwhelmed

Classique, mais uniquement en apparence

Laisser un commentaire