Space Hulk : Ascension Edition

L’année dernière, le studio Full Control proposait une adaptation de SpaceHulk, le jeu de plateau légendaire de Games Workshop. Une adaptation à la lettre et au lancé de dé près du jeu en carton et figurines, plombé par une stratégie inexistante, un rythme extrêmement lent, un recours à la chance omniprésent et une durée de vie plus que réduite compte tenu du peu de missions disponibles. L’édition Ascension se veut être une version repensée et un vrai jeu vidéo et se démarquer de l’ancienne adaptation, pari réussi ?

Lire la suiteSpace Hulk : Ascension Edition

Preview – Space Hulk : Ascension (GamesCom 2014)

Sérieusement, ce rendez-vous « business » était le plus décomplexé de tout le salon. En gros je vais dire bonjour au monsieur avec qui j’avais un entretien de prévu et il me dit clairement « tu as aimé notre premier Space Hulk ? ». Inutile de mentir : « Non ». « Ouais, bah nous non plus… »

Lire la suitePreview – Space Hulk : Ascension (GamesCom 2014)

Preview (GamesCom 2014) – Mordheim : City of Damned

Je n’y croyais absolument pas. Les premières images me faisaient penser à un Nosgoth de plus, à un jeu multijoueur qui s’inspirerait de la mode Game of Thrones pour montrer du gore et des villes sales et dévastées. La présentation commence : déjà, les développeurs sont amusants, motivés, franchement surs de la qualité de leur projet. Et le jeu commence et je ne lui trouve aucun intérêt… C’est de la troisième personne, c’est crade, gore, c’est basé sur le jeu de plateau éponyme et c’est… Au tour par tour ? Ah, là on parle !

Lire la suitePreview (GamesCom 2014) – Mordheim : City of Damned

Routine : préparez-vous à avoir peur en permanence

Je ne suis pas vraiment porté survival horror, comme je ne suis pas non plus porté films d’horreur. Et ce n’est pas parce que je crie partout en me pissant dessus, mais plutôt parce que tout ce qui est censé faire peur me fait en général plus rire qu’autre chose, pour une raison inconnue. Enfin, ça c’est en général, des fois ça me fait pleurer parce que c’est juste mauvais (Dead Space, je pense à toi) et des fois ça me fait vraiment flipper, même si c’est plus rare.

Lire la suiteRoutine : préparez-vous à avoir peur en permanence