Sega 3D Classics Collection
3DS

7 jeux + 2 bonus, c’est ce que propose cette compilation Sega faisant grise mine devant la Megadrive Collection sorti maintenant il y a quelques petites années sur les supports de salon et nos PC. Mais ces neuf jeux sont proposés ici sur Nintendo 3DS avec un effet relief qui peut être une vraie valeur ajoutée. Verdict ?


3ds_sega3dclassicscollection_01_mediaplayer_largeOn ne s’attendait pas à eux

Si il y a bien des titres que l’on attendait pas dans une compilation Sega, ce sont bien les Power Drift, Thunder Blade et autres Galaxy Force 2. Par contre, ils côtoient les classiques Sonic the Hedgehog (le premier épisode Megadrive, donc), ainsi que Altered Beast, Puyo Puyo 2 (ou Puyo Pop dans nos contrées) et Fantasy Zone II. Ce dernier a cependant le droit a sa version Arcade retranscrite ici à merveille, l’occasion d’oublier une version Master System qui a certes fait notre jeunesse (pour les plus chanceux) mais qui n’en est pas moins mille fois moins chatoyantes que celle des bornes.

Faisons le tour du propriétaire : Power Drift tout d’abord est un jeu de course « à la Mario Kart » avec davantage de vitesse, plus de « réalisme » et je me rends compte que cela fait beaucoup de guillemets dans une seule phrase. Power Drift explose la rétine : non, il n’est pas incroyable visuellement, mais son effet de relief est saisissant et donnera même quelques nausées à ceux qui ne sont pas habitué. Les circuits filent à toute allure, le framerate est très correct et le tout fait plaisir à découvrir, passionne lorsqu’on l’approfondit et on y reviendra souvent.

Thunder Blade offre une vue plongeante en 2D avec relief d’une attaque massive en hélicoptère. C’est saisissant, amusant, mais extrêmement répétitif. Pas sur que nous y reviendrons souvent. Quand à Galaxy Force II, il bénéficie d’une ambiance et de visuels réellement originaux et captivant. L’univers donne envie de s’y plonger malgré une difficulté elevée et un relief qui la aussi, peu vous désorienter très rapidement.


3ds_sega3dclassicscollection_03_mediaplayer_largeLes classiques avant tout ?

Sonic the Hedhehog bénéficie d’un relief sympathique, d’un framerate de qualité mais du coup : cela va beaucoup trop vite pour être laissé en plusieurs dimensions. C’est un peu trop violent pour nos petits yeux, surtout pour les binoclards comme moi. Quant au jeu… Est-il vraiment utile de vous en reparler, une énième fois ?

Puyo Puyo 2, lui, n’est qu’un « épisode » de Puyo Pop comme on aime y jouer. On retrouve ces sensations exquises de petites boules de gommes qui se collent et s’enchaînent avec passion après un plan bien préparé, dont le but est évidemment de remplir la zone de l’adversaire avec une tonne de Puyo « briques » qui le condamnent au Game Over. Ce puzzle-game intelligent trouve ici l’un de ses meilleurs premiers épisodes et on y passera des heures. Le relief est tout juste soigné, mais pas du tout surprenant.

Altered Beast s’en sort plutôt correctement aussi avec un jeu qui a furieusement mal vieilli, mais garde un charme certain. C’est sans doute, néanmoins, le point faible de la sélection. Fantasy Zone II est par contre un véritable bonheur de shoot’em up un peu libre qui profite de sa portabilité pour nous proposer de petits pixels bien lisses et adorables tirés, on vous l’a déjà précisé, de la version arcade du jeu. C’est là par contre l’un des meilleurs jeux de cette petite compil’ et nul doute que vous y passerez des heures.


Du bonus pour convaincre

Ajoutez à cette sélection une version « Master System » de Phantasy Zone 2 (il est très sympathique de passer de l’une à l’autre pour comparer) et du méconnu Maze Walker qui ne sera sans doute qu’un petit moment sympathique de découverte avant de totalement l’oublier. La vieillesse est un naufrage… En plus de ces deux jeux bonus (déverrouillés dès le lancement du jeu), vous aurez le droit à plusieurs options visuelles pour retrouver le charme d’antan : du lissage, de la gestion de taille d’écran, mais aussi un mode « Arcade » simulant la vue dans une borne avec une impression de relief réussie.


On voulait davantage de jeux, de hits certains (ou sont Outrun, Shinobi et les autres ?), davantage de bonus à débloquer et que-sais-je encore. Au final on a surtout accès à une compilation en relief de qualité, qui fait le strict minimum mais n’oublie pas d’être surprenante de par le choix de certains titres et les versions proposées. Quelques jeux combleront parfaitement vos moments de pause, d’autres sont de parfaits représentants d’un monde 2D en effet relief réussi. Bref, cette compilation a beaucoup de défaut, mais la nostalgie fait le job et ne nous laisse pas en dire du mal. Son effet relief est de qualité, mais aussi très gadget : par conséquent, si vous avez déjà la compilation Megadrive ou les cartouches d’origine, ce n’est pas nécessairement pour vous.

Skywilly

Skywilly

Rédacteur en chef collectionneur de Skylanders et qui passe beaucoup trop de temps sur ces briques Lego. Heureusement qu'il y a des petits jeux pour s'évader ! Auteur de Le jeu vidéo indépendant en 2015 : Portraits de créateurs
Skywilly

Les derniers articles par Skywilly (tout voir)

Une pensée sur “Sega 3D Classics Collection

  • 24/01/2017 à 12:12
    Permalink

    Le jeu est très bon et je vais y accrocher

    Répondre

Laisser un commentaire