Rooks Keep s’attaque à vos méninges

Woah. Voilà le premier mot qui m’est venu à l’esprit lors du premier visionnage du trailer de Rooks Keep, le dernier né de Rune Storm, un studio indépendant basé en Afrique du Sud. Vous comprendrez ma joie et mon étonnement en lisant les quelques lignes qui suivent, tant le concept est simple mais extrêmement bien adapté.

Que vous évoque la notion de jeu d’échec ? Un loisir réservé aux plus cérébraux d’entre nous sans doute, mais pas des plus passionnants pour les profanes certainement. Et bien Rooks Keep est un jeu d’échec, mais attention pas n’importe lequel puisqu’il intègre un concept étranger au jeu de base : la violence.

Car oui, ne vous attendez pas ici à déplacer votre tour ou votre fou sur un beau plateau en bois, dans le confort d’un salon feutré. Non, ici les différents pions prennent la forme de chevaliers en armure ou de mages lançant de puissants sortilèges. Le décor est celui de d’un château fort ou d’une forêt en pleine désolation (en 3D s’il vous plaît), et l’affrontement entre deux pièces laisse place à de terribles duels à la manière d’un Fire Emblem. Les bonnes surprises ne s’arrêtent pas là puisqu’il est possible de customiser les pièces et un mode multijoueur semble être de la partie.

Rooks Keep fait partie de ces perles des jeux indépendants, et il nous tarde de vous en dévoiler davantage à son sujet. En attendant, vous pouvez toujours ressortir votre vieux jeu d’échec du grenier !

Petit nouveau.

Hiji

Petit nouveau.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.