Doom : le jeu de plateau (seconde édition)

Le célèbre FPS de ID Software possède une version jeu de plateau depuis 2005. Le remake vidéoludique de 2016 fut l’occasion de mettre à jour également le jeu de plateau en 2017, histoire de mieux coller à ce qu’est devenue la licence. Petite plongée dans l’Enfer de Doom : le jeu de plateau – seconde édition.

Lire la suiteDoom : le jeu de plateau (seconde édition)

Cultist Simulator

Explorer d’ésotériques mystères, investiguer ses rêves et étudier des ouvrages occultes, voilà le genre de chose que propose Cultist Simulator, développé par le jeune studio Weather Factory (vous pouvez en retrouver l’interview via ce lien). Et, comme le suggère le titre, il sera évidemment également question de recruter des fidèles pour fonder son culte et le voir grandir…

Lire la suiteCultist Simulator

This War of Mine : le jeu de plateau

Sorti en 2014, le jeu vidéo This War of Mine proposait une expérience de survie intense en plaçant le joueur du côté des civils lors d’un conflit armé. Besoins primaires et dépression, lien social et tragédie, le tout accompagné d’une narration forte et originale, ont fait du jeu de 11 bits studio une œuvre acclamé, à juste titre. Cette adaptation en jeu de plateau coopératif fait tout aussi bien.

Lire la suiteThis War of Mine : le jeu de plateau

Surviving Mars

Lassés de nous proposer de jouer les dictateurs de pacotille dans la série des Tropico, Haemimont Games nous propose une coopération avec Paradox pour coloniser Mars avec stratégie, tactique et gestion. Voilà un jeu au rythme très intéressant… et frustrant à la fois.

Lire la suiteSurviving Mars

Forged Battalion

Composé d’anciens de Westwood Studios (Command & Conquer, Alerte Rouge…) et studio de développement des sympathiques Star Wars : Empire at War comme du moins passionnant Grey Goo, Petroglyph Games tente de revenir sur le devant de la scène avec un jeu en Early Access aux idées nouvelles… Mais à l’exécution très classique.



Un Solo sacrifié

« Une campagne avec une légère histoire est disponible, mais c’est davantage un moyen d’améliorer votre faction via les batailles face à l’IA ». Les développeurs l’affirment haut et fort : Forged Battalion n’a pas pour ambition d’être le nouveau Command & Conquer. Son scénario est effectivement des plus simplistes. Visuellement, on découvre aussi des aplats de couleurs simples et une modélisation 3D globale qui ne fait pas des merveilles. Le décor est peu réactif et s’il y a bien quelques voitures qui explosent et des arbres qui s’arrachent du sol quand on y pose une construction, ce n’est pas du tout incroyable de réalisme ni de qualité. Mais alors, qu’est-ce que Forged Battalion peut bien proposer d’original ?

Dans Forged Battalion, vous allez pouvoir créer votre propre faction. Au lancement du jeu il vous sera proposé de créer une unité de terrain jouant les mortiers puis de la nommer comme vous le désirez. Ensuite, au fil des missions solo et des affrontements en ligne (classés ou non) vous gagnerez des points que vous pourrez dépenser dans un arbre technologique bien fourni. Cela vous permettra de débloquer de nouvelles possibilités de construction et customisation pour toutes vos unités et donc, de créer votre propre faction.

L’idée est extrêmement intéressante et s’il est laborieux de lancer quelques parties à la découverte du jeu pour avoir assez de points et voir réellement les conséquences de nos modifications, il n’empêche que l’arbre des technologies est assez intéressant pour qu’on s’accroche et qu’on veuille le débloquer un maximum. Au-delà de ça, chez Petroglyph on nous promet que notre faction sera unique en son genre mais on en doute quand même beaucoup : deux joueurs peuvent avoir les mêmes unités et seule l’ouverture au Steam Workshop risque d’offrir de vraies originalités.



Un concept bien forgé ?

Nous avons donc un concept original au sein d’un jeu de stratégie en temps réel extrêmement classique : on pose des bâtiments ayant chacun une fonction de ressources ou de constructions puis le menu du bas de l’écran vient centraliser toutes les constructions d’unités possibles pour plus de simplicité. Pas la peine de cliquer sur la caserne pour créer des soldats mécanisés, donc. Tout est au même endroit et c’est très simple et bienvenue.

Les cinq missions du Solo déjà disponibles dans cette version Early Access (à l’heure ou ces lignes sont publiées) sont toutes très similaires : peu de scénario, une bataille simple, un affrontement qui se répète dans le seul but de vous montrer l’évolution de vos unités et les conséquences de vos améliorations sur les batailles du jeu. C’est encore une fois malin pour promouvoir l’idée principale du titre, mais il va falloir maintenant convaincre que sans réel Solo intéressant, Forged Battalion est digne de confiance en termes d’équilibre dans les batailles en ligne. Et là déjà, avec le peu de partie que nous avons lancées, on en doute tout de même pas mal. Il va falloir surveiller les mises à jour.


Jeu de stratégie en temps réel extrêmement classique, à la limite du régressif visuellement, Forged Battalion concentre sont entier intérêt sur son concept de factions à customiser en débloquant de nouvelles technologies au fil des parties. C’est une belle idée, mais est-ce que ça fait réellement tout un jeu ? A suivre aux prochaines mises à jour, mais on en doute quand même un peu…

XCOM – le jeu de plateau

XCOM est un monument du tactical dans le jeu vidéo. Réputé pour son exigence, la saga possède de nombreuses spécificités, comme des phases en temps réel,  un côté gestion poussé, de la permadeath… Justement : le tactical vidéoludique et la gestion de production, voilà deux aspects qui paraissent pouvoir bien s’accorder avec le jeu de société. Voyons donc ce que nous propose Fantasy Flight Games avec XCOM : le jeu de plateau.

Lire la suiteXCOM – le jeu de plateau

Railway Empire

À l’origine prévu sous forme de présentation vidéo, la maladie prolongée aura eu raison de ce projet. Et même si je suis bien heureux de ne pas avoir à « yaourter » le tire, il me faut tout de même parler de ce nouveau jeu du studio Gaming Minds (Grand Age Medieval, Patrician IV, Dark Star One) qui semble changer de voie à chacune de leurs sorties.

Lire la suiteRailway Empire

Post Human W.A.R : Concevoir un jeu de stratégie pure

Conception d’un jeu de pure stratégie, entre gestion de l’espace et mécaniques psychologiques : Post Human W.A.R sort le 14 décembre, après un développement long de quasiment six ans, et nous voulions à cet occasion parler de stratégie tactique, et raconter notre tentative d’apporter quelque chose au genre.

Lire la suitePost Human W.A.R : Concevoir un jeu de stratégie pure

Holy Potatoes! What the Hell?!

Les Singapouriens de Daylight Studios ont décidément la patate, et même une patate d’enfer ! Leur série Holy Potatoes! et sa direction artistique rapidement reconnaissable (persos en forme de pomme de terre, dessin à gros traits et humour geek) fête son troisième épisode, toujours dans une veine gestion/stratégie. Après une forge médiévale dans A Weapon Shop?! et un vaisseau de conquête spatiale dans We’re in Space?!, c’est What the Hell?! qui débarque, et celui-ci propose rien de moins que de gérer la cantine de l’enfer.

Lire la suiteHoly Potatoes! What the Hell?!