Papier, Chevalier, Histoire !

Et non, je ne vais pas vous parler d’un jeu réinventant le célèbre Pierre, Feuille, Ciseaux… même si ça doit sûrement exister et que c’est sans aucun doute du génie. Sauf que je suis un flemmard, au lieu de chercher des perles je newse ce sur quoi je tombe, la plupart du temps par pur hasard. Ce Paper Knight’s Story, trouvé en glandant sur Neogaf, en fait partie !

Le nom pouvait l’indiquer mais aussi mener à l’erreur, je vais donc confirmer : c’est bien un jeu qui s’inspire de la série des Paper Mario. Les personnages et l’univers général sont faits de papier, le jeu est un RPG et il dispose d‘une fausse 3D. En effet, le jeu est basé sur le moteur Mode 7 (qui était notamment un des arguments de vente de la Super Nintendo à son époque) pour donner l’impression de profondeur alors que ce n’est que de la 2D. L’histoire de ce Paper Knight’s Story est plutôt simple, mais assez amusante et originale : les personnages d’un conte de fées ont été spoilé. A la fin de leur histoire, le Royaume est détruit. Tout le monde est au courant de ceci, mais personne ne va rien faire : les habitants du royaume vont soit prendre peur de cette triste fin, soit s’occuper de vivre leurs derniers jours du mieux qu’ils peuvent pour faire quoi que ce soit. Sauf un petit garçon, seul, qui décide de se mettre à la recherche de la plume de l’auteur afin de changer la triste fin en une bonne fin. Il sera aidé dans sa quête de bêtes magiques, les Apostropha, tandis que le sombre Antag tentera de se mettre au travers de sa route.

De nombreux environnements faits de papier seront disponibles. Ainsi, avant de trouver la fameuse plume, vous passerez par des forêts, des prairies, des déserts, des cavernes, des ruines anciennes, des pics glacés et bien plus ! Au niveau du gameplay, les développeurs ont décidé de se focaliser sur le fun plutôt que sur un système complexe et/ou complet comme d’autres RPG. Toujours d’après ces développeurs de chez In-Qu Games, le système de combat serait l’une des choses les plus intéressantes du jeu. Celui-ci inclut donc des “commandes d’action” (j’y comprends que c’est en temps réel à la manière d’un jeu d’action, mais je ne suis pas sûr). Les développeurs se sont fixés deux objectifs, le jeu doit tout d’abord être simple, utilisant de faibles valeurs pour les dégâts et statistiques et autre gestion de nombres, mais aussi simple au niveau de l’interface et des graphismes. Mais, il doit aussi être attirant, avec une participation active du joueur lors des combats, de l’exploration de donjons et une histoire dite impertinente.

Les développeurs réclament un millier de dollars, 386 ayant été récoltés à l’heure où j’écris tandis qu’il reste encore 21 jours pour contribuer. Le jeu, prévu pour sortir sur PC, sera gratuit pour n’importe qui à partir du moment où ils récoltent la somme demandée, ce qui fait que les lots ont dû être mis en place différemment (bah oui, d’habitude sur Kickstarter vous avez la copie du jeu qui arrive en premier), le jeu ne pouvant être acheté vu que destiné à être gratuit. Les lots vont donc d’une apparition dans les crédits à une représentation de vous-même en tant que l’un des plus importants PNJ du jeu, en passant par une copie du jeu quelques mois avant la sortie, des wallpapers, des cheat code (!), l’OST du jeu, un T-Shirt, une démo en avance, etc… Si vous êtes intéressé ça se passe par ici pour contribuer à ce jeu prometteur. Oh, et si le jeu atteint 2000$ ils ajouteront un service en ligne pour avoir des objets changeant dynamiquement, tandis que ce sera des extensions et DLC gratuits qui arriveront si les 4000$ sont atteints.

[youtube HEia__tI6G4 640 390]

 

Laisser un commentaire