Evo Dash : ça tourne pas rond au pays des apéri-cubes !

Appréciez mes amis, appréciez mon titre sans queue ni tête ! Il est le fruit de ma santé mentale qui n’a de cesse de décliner de jour en jour, malheureusement pour GSS d’ailleurs. Mais comme il faut bien faire vivre le site, c’est avec l’énergie du désespoir que je me lance dans cette news (écrire une intro bidon : check) !

Je ne le dirai jamais assez : le monde des indie games est des plus surprenant. Evo Dash ne déroge pas à la règle, et propose au joueur un bon divertissement, pour peu qu’il soit amateur de snack-gaming, synonyme de courtes sessions de jeu comme vous le savez tous. C’est qu’ils sont malins chez Sileni Studios, et ils ont tout pigé de l’intérêt grandissant de la part du public casual pour les plates-formes nomades.

Si vous êtes amateurs de softs à la jouabilité ultra-développée et au scénario compliqué à vous en filer la migraine, alors passez votre chemin. Ici l’histoire est tout simple : vous incarnez une boule (Spherie), qui doit survivre sur la planète Primitopia, peuplée par de méchants cubes sanguinaires armés de grandes dents. Concrètement, on passe son temps à sauter par dessus les obstacles, à écrabouiller tout ce qui se trouve sur notre chemin et à jurer comme un charretier dès que le Game Over pointe le bout de son nez. Du classique quoi, prévu sur iPhone, iPad et Android.

[youtube GVt_ryBTzL4#! 640 390]

Laisser un commentaire